Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 février 2009 3 04 /02 /février /2009 14:56
 
Puligny Montrachet 2004 – L. Carillon à Puligny
 
Robe : Jaune pâle avec des reflets argentés.      
Nez : Discret mais d’une belle pureté avec des notes de citronnelle et de fougère.      
Bouche : Une attaque en douceur avec un toucher de bouche très gras puis un développement ample marqué par une acidité profonde et longue. La finale est belle et marquée par un boisé très discret      
Encore un peu austère sur le plan aromatique, c’est en bouche que ce vin révèle toute sa puissance. Un Puligny  mystique…      
TRES BIEN     
 
Prieuré Saint Jean de Bébian 1999 – Lebrun Lecouty à Pézenas
   
Robe : Noire et concentrée avec une fine frange grenat      
Nez : Puissant et typé tertiaire avec des notes de conduit de cheminée, de lard fumé et de laurier.      
Bouche : Une trame tannique très serrée mais ultra soyeuse, une grande buvabilité et une finale discrètement réglissée de longueur moyenne.      
Un caractère sudiste évident mais un bel équilibre et une personnalité intéressante.      
TRES BIEN     

 
Muscat 2007 – Schoenheitz à Wihr au Val
                   
Robe : Jaune clair avec un éclat un peu argenté.      
Nez : Puissant et classique mais extrêmement séduisant avec du raisin frais, de la rose sauvage…      
Bouche :  Des S.R. perceptibles en harmonie avec une belle trame acide et une finale digeste présentant une légère amertume et quelques notes épicées.      
Que j’aime ces vins clairs, légers, croquants et glissants ! Et à moins de 7 euros c’est Epicure qui applaudit…      
TRES BIEN    

 
Riesling 2006 – Domaine de l’Oriel à Niedermorschwihr
                 
Robe : Jaune clair et brillant.      
Nez : Discrétion et distinction avec des notes très pures de citron et de gingembre.      
Bouche : Un équilibre sec sans être austère. Une belle buvabilité et une finale de longueur moyenne marquée par une fine amertume et des arômes de zestes d’agrumes.      
Le riesling générique de Claude Weinzorn : très bien vinifié dans un millésime difficile. Une valeur sûre !      
TRES BIEN     
 

Pinot gris G.C. Brand 1993 – A. Boxler à Niedermorschwihr
                  
Robe : Jaune prononcé avec des reflets or, épais , presque huileux.      
Nez : Complexe et évolutif avec une attaque sur des fruits jaunes suivie de notes de miel d’acacia et de caramel pour finir sur des arômes tertiaires presque animaux.      
Bouche : Beaucoup de richesse et d’opulence mais l’ensemble manque un peu de fraîcheur . La finale est assez longue avec des notes fumées discrètes.      
Après 15 ans en cave, le vin se montre aimable et bien typé, mais le style est un peu trop lourd pour moi. Dommage !      
BIEN     

 
Vosne Romanée Aux Réas 1997 – B. Machart de Gramont à Nuits-Saint Georges 
   
Robe : Rouge sombre, dense avec une frange grenat à peine dégradée.      
Nez : Puissant, profond et racé : cassis, noyau de cerise, cendre et bois noble…      
Bouche : Un équilibre magistral entre soie, acidité et tanins. Il y a de la matière mais l’ensemble est digeste et gourmand. La finale est belle sur des notes de bois de réglisse.     
Mûr et magnifique, tout semble dosé avec sagesse pour laisser au vin la possibilité de s’exprimer pleinement. Un breuvage complexe qui se laisse pourtant approcher avec facilité et plaisir.      
TRES BIEN +     
 

Morey Saint Denis 1° Cru Les Millandes 2004 – Marchand Frères à Gevrey
          
Robe : Rubis brillant, assez clair.      
Nez : Complexe et très agréable avec des fruits noirs (mûre et griotte) et un fond réglissé et légèrement fumé.      
Bouche : Une synergie superbe entre une acidité pure, du gras et des tanins soyeux. Le vin se pose en bouche en se faisant caressant et savoureux à souhait. La finale est belle, mais forcément trop courte tant on voudrait que ça dure…      
Superbe de fraîcheur et de concentration… la Bourgogne sur le registre de la classe et de la race… Inégalable !      
TRES BIEN +     

 
Muscat 2007 – Domaine de l’Oriel à Niedermorschwihr
            
Robe : Jaune clair avec beaucoup d’éclat      
Nez : Classique et très pur avec du raisin frais craquant et croquant et des notes florales très subtiles (rose, sureau)      
Bouche : Une attaque nerveuse, un milieu de bouche tout en douceur et une belle fraîcheur en finale…un équilibre magistral      
Quel plaisir de siroter ce vin juteux et parfaitement équilibré ! Une superbe version de ce beau cépage.      
TRES BIEN     
 

Pouilly Vinzelles La Soufrandière 2006 – Bret Brothers    
 
Robe : Jaune pâle avec des reflets argentés.      
Nez : Subtil et complexe avec un registre aromatique d’une grande richesse (fruits blancs, fleurs, craie…). Il y a tout ou presque dans un ensemble d’une harmonie magnifique.      
Bouche : Fraîcheur et gras sont en synergie, c’est très ample sans être lourd, c’est puissant tout en restant élégant, c’est long sans être entêtant. On a presque pas envie d’analyser tant le plaisir de boire est grand.      
Magnifique…tout ce que j’attends d’un vin blanc ! Les sensations se multiplient, se complètent et s’accordent parfaitement à chaque phase de la dégustation…une partition de Mozart !      
EXCELLENT     
 

Riesling Grand Cru Altenberg de Bergbieten 2004 – R. Schmitt à Bergbieten
             
Robe : Jaune clair avec des reflets dorés.      
Nez : Très discret à l’ouverture, ce vin a besoin d’une très longue oxygénation pour donner sa pleine mesure et nous réjouir d’une palette complexe où on identifie des agrumes frais, de la cannelle, des notes balsamiques…      
Bouche : Ample et rond avec une acidité profonde et longue qui soutient et structure l’ensemble. La finale est longue et marquée par une minéralité puissante      
L’homme pressé n’a aucune chance de profiter de ce vin… mais le sage qui sait attendre est grandement récompensé.
Et celui qui le laissera encore quelques années en cave le sera encore davantage peut-être !      

TRES BIEN     
 

Pinot gris Grand Cru Steinklotz 1993 - R. Fritsch à Marlenheim
           
Robe :  Jaune clair brillant avec des reflets vert-clair.      
Nez : Puissant et très pur avec des arômes de pamplemousse, de marmelade d’oranges et un peu de violette.      
Bouche : Pratiquement sec mais très ample, presque envahissant, mais d’un équilibre magistral. La finale est longue avec une amertume délicate et de classiques notes fumées.      
Un beau terroir de calcaire coquillier et plus de 15 ans au fond de ma cave et voilà un très beau pinot gris alliant volupté et sérénité.     
TRES BIEN    

 
Riesling Stein 2007 – Domaine Rietsch à Mittelbergheim
           
Robe : Jaune clair, très lumineuse.      
Nez : L’intensité est moyenne mais la finesse est superbe : mandarine, épices (poivre blanc) et quelques notes vanillées.      
Bouche : Après une attaque pointue assez nerveuse le vin se pose et s’épanoui en bouche. Le fruit reste très présent et la finale longue laisse apparaître quelques nuances balsamiques très racées.      
Un riesling issu d’un terroir calcaire et caillouteux, d’une belle pureté et d’une grande ampleur, qui m’avait déjà favorablement impressionné lors de la première dégustation et qui confirme son niveau.
Un très beau vin      

TRES BIEN+     


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Vins, vignobles et vignerons.
  • : Récits liés à des rencontres viniques et oenophiliques.
  • Contact

Bonjour à tous

Amateur de vin depuis près de 30 ans et internaute intervenant sur un forum de dégustateurs depuis plusieurs années, j’ai crée ce blog pour regrouper et rendre plus accessibles mes modestes contributions consacrées à la chose vinique.

 

Mes articles parlent presque toujours de rencontres que j’ai eu l’occasion de faire grâce au vin :

rencontres avec de belles bouteilles pour le plaisir des sens et la magie de l’instant,

rencontres avec des amis partageant la même passion pour la richesse des échanges et les moments de convivialité inoubliables,

rencontres avec des vignerons et avec leur vignoble pour des moments tout simplement magiques sur les routes du vin ou au fond des caves.

 

J’essaie de me perfectionner dans l’art compliqué de la dégustation dans le seul but de mieux comprendre et mieux pouvoir apprécier tous les vins.

Mes avis et mes appréciations sont totalement subjectifs : une dégustation purement organoleptique ne me procure qu’un plaisir incomplet.

Quand j’ouvre une bouteille de vin, j’aime pouvoir y associer le visage du vigneron qui l’a fait naître, j’aime connaître les secrets de son terroir, j’aime avoir plein d’images et de souvenirs associés à ce liquide blanc ou rouge qui brille dans mon verre.

 

Merci à tous ceux qui viennent me rendre visite.

@+

Recherche

Archives