Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2009 6 07 /02 /février /2009 09:17
Visite au domaine Rolly-Gassmann à Rorschwihr


L'automne est une période tout à fait propice pour une petite virée dans le vignoble alsacien.
Les vendanges sont terminées et la vigne nous offre son plus beau visage en se parant d’ocre et d’or comme pour une dernière parade flamboyante avant le sommeil hivernal.

C’est en compagnie de deux coreligionnaires bachiques que nous décidons de nous rendre à Rorschwihr au domaine Rolly Gassmann.

Cette étape s’est imposée à nous tout naturellement, après la grande émotion que nous avions partagée lors du dîner de rentrée de l’Oenothèque Alsace avec le Riesling Pflaenzerreben de ce domaine.

Derrière l’église du village de Rorschwihr nous pénétrons dans une cave où règne une joyeuse cohue : Pierre Gassmann virevolte entre les groupes de dégustateurs avec des bouteilles à la main en remplissant les verres qui se tendent, tout en profitant des rares moments de répit pour préparer les commandes… Mme Gassmann a également fort à faire avec la gestion des factures et le service des vins. Faute de temps pour tergiverser longuement sur le choix des vins à déguster, Pierre Gassmann a choisi la solution la plus simple : commencer par servir le premier vin sur la carte et enchaîner jusqu’au dernier.
Normal me direz-vous…, sauf que cette fameuse carte comporte plus de 50 références !
Qu’à cela ne tienne, nos papilles sont affûtées et la crachoir est prêt… partons pour un voyage au cœur des terroirs de Rorschwihr.

Nous passons en revue : 2 sylvaner, 4 auxerrois, 9 riesling, 6 pinot noir, 5 muscat, 9 pinot gris et une douzaine de gewurztraminer…

Rorschwihr ne possède pas de terroir classé Grand Cru mais la maison Rolly-Gassmann exploite une dizaine de parcelles à forte personnalité :
-    Le Weingarten est composé de calcaire oolitique colluvionné à matrice de marnes argileuses. Cette parcelle est dédiée exclusivement au sylvaner.
-    L’Ober-Weingarten est constitué de lentilles argilo-limoneuses sur calcaire oolithique. Cette parcelle, située au dessus de la précédente (comme son nom l’indique), donne de fabuleux gewurztraminer.
-    Le Rotleibel est constitué de limon argileux marneux brun caillouteux, plaqué sporadiquement de lœss. Cette parcelle est dédiée aux pinots (auxerrois et pinot gris).
-    Le Moenchreben est constitué de limon argilo-marneux, colluvionné d’argile et de calcaire. Cette parcelle donne de beaux muscats et des pinots auxerrois de grande tenue.
-    Le Pflaenzerreben est constitué de limon argilo-calcaire de type Muschelkalk. Cette parcelle produit des riesling magnifiques.
-    Le Kappelweg est constitué de marne calcaire gris bleu du Rupelien. Cette parcelle est destinée au riesling et au gewurztraminer.
-    Le Silberberg est constitué de Muschelkalk silicifié. Cette parcelle produit un riesling V.T. qui défie le temps : la fraîcheur du 1997 est stupéfiante.
-    Le Stegreben est constitué de conglomérats de calcaire oolithiques et de marnes interstratifiées. Cette parcelle est réservée au gewurztraminer et voit naître d’extraordinaires cuvées de S.G.N.
-    Le Brandhurst est un terroir de Bergheim à dominante calcaire. Cette parcelle est donne de beaux pinot gris et gewurztraminer, notamment en S.G.N.
Une des autres particularités de la maison, c’est le grand nombre de millésimes disponibles à la vente : en ce moment 1997 à 2007 avec une référence en 1989 (Gewurztraminer S.G.N.). Un stock impressionnant de près de 1 million de cols permet aux propriétaires de laisser certaines cuvées se faire un peu en bouteille avant d’être proposées à la dégustation et à la vente.

Bien entendu, je n’ai ni le temps, ni l’envie d’ailleurs, de prendre des notes sur l’ensemble des crus dégustés , je vous donnerai simplement quelques impressions générales sur les vins de ce domaine :
-    la production est d’une homogénéité qualitative exceptionnelle : le choix pour l’acheteur est un vrai casse-tête (50 cartons de 6, ça fait beaucoup quand même !!!)
-    on trouve une présence perceptible de S.R. dans la plupart des cuvées mais ces vins possèdent une telle cohérence et un tel équilibre que même un amateur de vins d’Alsace secs se laissera séduire par cette subtile alliance entre opulence et fraîcheur.
-    Les cuvées moelleuses (V.T. et S.G.N.) sont, pour la plupart, de très grandes réussites et raviront tout oenophile à la recherche de liquoreux alsaciens, d’autant que la carte propose près de 20 références dans cette catégorie…impressionnant !

La philosophie de ce domaine pourrait se définir ainsi : « conduire la vigne de façon à ce qu’elle puisse exprimer pleinement la spécificité de son terroir. »
Et les terroirs, Pierre Gassmann les connaît sur le bout des doigts. Il est capable de décrire chaque parcelle est avec une précision quasi-scientifique : géologie, exposition, pentes, ensoleillement… aucun paramètre n’est négligé. C’est cette proximité avec ses terroirs qui conduit ce vigneron à choisir de pousser systématiquement les maturités le plus loin possible, à la limite du potentiel de chaque parcelle, pour « prendre tout ce qu’elle peut donner ».
Il n’est pas rare de trouver des cuvées génériques avec des teneurs en sucres proches des V.T… ça surprend au début mais on s’y fait très vite et là où on peut s’attendre à de la lourdeur, on ne trouve que profondeur et amplitude.


Bref, des vins magnifiques et une dégustation mémorable…une adresse incontournable tout simplement.
Bien évidemment, je suis reparti avec quelques flacons dont je me ferai un grand plaisir de vous livrer des commentaires de dégustation plus précis… Promis !



NB : pour les prix, il y en a pour toutes les bourses => de 6 à 80 euros.
@+

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Vins, vignobles et vignerons.
  • : Récits liés à des rencontres viniques et oenophiliques.
  • Contact

Bonjour à tous

Amateur de vin depuis près de 30 ans et internaute intervenant sur un forum de dégustateurs depuis plusieurs années, j’ai crée ce blog pour regrouper et rendre plus accessibles mes modestes contributions consacrées à la chose vinique.

 

Mes articles parlent presque toujours de rencontres que j’ai eu l’occasion de faire grâce au vin :

rencontres avec de belles bouteilles pour le plaisir des sens et la magie de l’instant,

rencontres avec des amis partageant la même passion pour la richesse des échanges et les moments de convivialité inoubliables,

rencontres avec des vignerons et avec leur vignoble pour des moments tout simplement magiques sur les routes du vin ou au fond des caves.

 

J’essaie de me perfectionner dans l’art compliqué de la dégustation dans le seul but de mieux comprendre et mieux pouvoir apprécier tous les vins.

Mes avis et mes appréciations sont totalement subjectifs : une dégustation purement organoleptique ne me procure qu’un plaisir incomplet.

Quand j’ouvre une bouteille de vin, j’aime pouvoir y associer le visage du vigneron qui l’a fait naître, j’aime connaître les secrets de son terroir, j’aime avoir plein d’images et de souvenirs associés à ce liquide blanc ou rouge qui brille dans mon verre.

 

Merci à tous ceux qui viennent me rendre visite.

@+

Recherche

Archives