Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juillet 2009 4 23 /07 /juillet /2009 15:56


Tout amateur de vin et autres bonnes choses, de passage sur le littoral gardois devrait se noter cette adresse : sur la route des magnifiques plages de l’Espiguette, se trouve un grand espace climatisé tout entier dédié à ce que cette région produit de meilleur en vins, huile d’olive et gastronomie.

Une petite partie de l’espace vin.

Jérôme et Jean-Sylvain, deux cavistes passionnés, règnent sur un espace vin entièrement rénové, où on dispose d’un choix impressionnant de références : on y trouve les grands Languedoc, les pointures de la Vallée du Rhône, les cuvées haut de gamme des appellations gardoises mais aussi toute une série de vins plaisir, au rapport Q/P imbattable.
En été, un bar dégustation accueille quotidiennement des vignerons locaux pour qu’ils viennent présenter directement leurs produits à leur clientèle…Que demander de plus ?

C’est un véritable endroit de perdition pour estivant eonophile…
à ne pas rater bien sûr !


Voici quelques bouteilles grappillées durant mon séjour 2009 :

Côtes du Roussillon Les Sorcières du Clos de Fées 2008 – H. Bizeul à Vingrau
Robe : sombre et dense avec une frange violine.
Nez : complexe et profond avec des notes de griotte confite, d’amande douce et d’herbes  aromatiques.
Bouche : une matière concentrée et suave avec une finale de longueur moyenne un peu marquée par l’alcool.
Un premier contact avec ce domaine et une agréable surprise : le vin est savoureux et charmeur mais déjà solidement charpenté… si le haut de gamme du Clos des Fées est encore plus puissant, je crains de ne plus pouvoir suivre…
BIEN+

V.D.P. d’Oc Viognier Grange des Rouquettes 2008 – Vignobles Boudinaud à Fournès

Robe : jaune clair brillant avec des reflets orangés.
Nez : fin et discret sur un registre floral agrémenté de nuances un peu patissières.
Bouche : un très bel équilibre, frais et acidulé avec une finale délicatement vanillée.
Un beau vin conseillé par l’incontournable Jérôme, caviste à la Maison des vins de l’Espiguette, qui m’a annoncé avec tristesse que 2008 était un millésime maudit pour le viognier. Ce VDP est superbement bien vinifié, agréable et d’une fraîcheur réjouissante, même si on est un peu éloigné de la classique exubérance de ce cépage…mais à moins de 5 euros c’est une très belle bouteille pour l’été.
BIEN+

VDP d’Oc Marselan – Cellier des Vestiges Romains à Bouillargues
Robe : rubis très sombre.
Nez : franc et d’une belle pureté avec une palette sur les fruits noirs (mûre et myrtille) et quelques notes de réglisse.
Bouche : une chair gourmande équilibrée par une fraîcheur agréable avec une finale moyenne mais délicatement fruitée.
Pas de millésime pour ce modeste VDP qui procure un plaisir énorme avec un rapport Q/P hallucinant (2,80 euros c’est pousse au crime…)
BIEN+ (mais bien plus dans sa catégorie)

Coteaux du Languedoc A l’improviste 2008 - Mas de la Barben à Nîmes
Robe : jaune très clair avec une frange transparente.
Nez : subtil et élégant avec des notes florales très agréables soutenues par des nuances de citron confit.
Bouche : une attaque pointue qui s’émousse assez vite, l’ensemble est franc et accessible mais la finale est un peu plate.
Finesse et la légèreté, un parti pris assumé pour ce vin d’été sans prétention mais très bien vinifié…et avec un beau rapport Q/P (4 euros).
BIEN

VDP de Cévennes Mas de la Salle Les Quatuors 2008 – Allione, Fabre et Mazer à Corbès
Robe : jaune clair, légèrement trouble.
Nez : fin et profond avec des notes de fruits blancs soutenues par de délicates évocations balsamiques.
Bouche : un équilibre gourmand et une matière vibrante avec des nuances fruitées (abricot frais) et vanillées qui apparaissent progressivement. La finale est fraîche et de longueur moyenne.
Un OVNI encensé par Jérôme de l’Espiguette, 4 cépages (chenin dominant + viognier + 2 autres que j’ai oublié…) vendangés et vinifiés ensemble de manière traditionnelle (no levures, no sulfites, collage au blanc d’œuf…) dans un vieux mas cévenol. Une cuvée spéciale, rare un peu hors du temps mais plein d’énergie. J’aime !
TRES BIEN

Costières de Nîmes Château de Rozier 2006 – L. de Bélair à Manduel

Robe : rubis dense et très foncé.
Nez : franc et intense de cerise noire et de cacao, complété par quelques notes de garrigue.
Bouche : beaucoup de soie et de rondeur avec une trame tannique compacte mais très mûre et une finale un peu marquée par l’alcool.
Un vin d’une puissance redoutable (14°5 au compteur) mais relativement digeste…à rafraîchir et à siroter sur un Pélardon des Cévennes (une des rares associations fromage/vin rouge qui me convient).
BIEN+

Clairette de Bellegarde Terre de Chardons 2007 – EARL à Bellegarde
Robe : jaune clair, brillante.
Nez : discret et racé avec du citron confit et quelques notes exotiques, soutenues par quelques épices et un léger boisé.
Bouche : un gras qui flirte avec la lourdeur sans jamais y tomber, quelques nuances balsamiques et une finale moyenne avec quelques touches amères.
Un des premiers domaines en biodynamie dans le secteur, un vin ambitieux et très bien vinifié…Le chemin vers des produits de haut niveau sur ce terroir est tracé.
BIEN+


@+ et bonnes vacances à tous !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Vins, vignobles et vignerons.
  • : Récits liés à des rencontres viniques et oenophiliques.
  • Contact

Bonjour à tous

Amateur de vin depuis près de 30 ans et internaute intervenant sur un forum de dégustateurs depuis plusieurs années, j’ai crée ce blog pour regrouper et rendre plus accessibles mes modestes contributions consacrées à la chose vinique.

 

Mes articles parlent presque toujours de rencontres que j’ai eu l’occasion de faire grâce au vin :

rencontres avec de belles bouteilles pour le plaisir des sens et la magie de l’instant,

rencontres avec des amis partageant la même passion pour la richesse des échanges et les moments de convivialité inoubliables,

rencontres avec des vignerons et avec leur vignoble pour des moments tout simplement magiques sur les routes du vin ou au fond des caves.

 

J’essaie de me perfectionner dans l’art compliqué de la dégustation dans le seul but de mieux comprendre et mieux pouvoir apprécier tous les vins.

Mes avis et mes appréciations sont totalement subjectifs : une dégustation purement organoleptique ne me procure qu’un plaisir incomplet.

Quand j’ouvre une bouteille de vin, j’aime pouvoir y associer le visage du vigneron qui l’a fait naître, j’aime connaître les secrets de son terroir, j’aime avoir plein d’images et de souvenirs associés à ce liquide blanc ou rouge qui brille dans mon verre.

 

Merci à tous ceux qui viennent me rendre visite.

@+

Recherche

Archives