Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 septembre 2009 4 03 /09 /septembre /2009 11:46



Puligny Montrachet 1° Cru Les Referts – L. Carillon et fils à Puligny

Robe : jaune bouton d’or, lumineuse avec des éclats dorés.
Nez : pur et profond avec de délicates notes d’amande fraîche et de beurre.
Bouche : la structure est parfaitement équilibrée avec une acidité très droite et un gras qui envahit le palais. La palette aromatique se complexifie et s’enrichit de belles notes d’agrumes. La finale est d’une longueur époustouflante.
Viril et puissant avec une race incontestable…un Puligny magnifique !
A croire que les grands blancs 2001 sont au top en ce moment.

EXCELLENT


Pinot Gris Vieilles Vignes 1997 – C. Brand à Ergersheim


Robe 
: jaune franc avec beaucoup d’éclat.
Nez : quelques notes oxydatives très fugaces à l’ouverture, mais après quelques minutes la palette aromatique est en place avec du citron confit, des fruits secs et du miel.
Bouche : une matière savoureuse et ample alliant le gras et une acidité profonde et longue, quelques notes de pamplemousse accompagnent une finale assez longue.
Une divine surprise avec cette bouteille que j’avais laissé traîner un peu pour voir et, pour tout dire, dont je n’attendais plus trop…Quelle erreur, je me suis retrouvé face à un vin complet et racé que je mettais sans hésiter en Côte de Beaune (je pensais à un Meursault bien mûr). Seule l’allonge finale trahissait peut-être une naissance un peu plus roturière…mais la ressemblance était confondante.
TRES BIEN+


Riesling G.C. Zotzenberg 2007 – Dom. Rietsch à Mittelbergheim

Robe : jaune pâle, brillant.
Nez : intense, marqué par des arômes de citron frais, de craie suivis. L’aération complexifie la palette avec des notes d’agrumes frais.
Bouche : une matière pleine d’énergie et de gourmandise avec une acidité vive et profonde, quelques SR et une salinité d’une puissance peu commune. La finale est longue sur le miel et les agrumes.
Un vin superbement équilibré qui a déjà considérablement évolué depuis la dernière dégustation (il y a 6 mois). La matière est imposante et l’amateur patient qui attendra que les forces en présence entrent en synergie, se retrouvera avec une véritable BOMBE entre les mains. Attention !
TRES BIEN


Côtes du Roussillon Villages Latour de France 2005 – Domaine Rivaton à Latour de France

Robe : noire, épaisse, très concentrée.
Nez : profond et complexe avec des notes de fruits noirs confits, de réglisse et d’épices. De délicats arômes d’olive noire apparaissent en fin (dans le verre vide en fait).
Bouche : un jus extrêmement concentré avec une mâche gourmande, un grain tannique très fin et une belle longueur.
Savoureux et facile à boire, malgré une structure puissante et un grand nombre d’éléments « noirs » suscités par la dégustation… un équilibre véritablement hors norme pour ce « vin nature » offert par cyra l’ardéchois.
Là aussi il y a un truc que nos vins rouge des contrées froides n’auront jamais… (histoire de réveiller les cerbères des vignobles septentrionaux…)

TRES BIEN-


Riesling G.C Sommerberg Cuvée Arnaud 2004 – Dom. De l’Oriel à Niedermorschwihr

Robe : jaune franc, très belle brillance.
Nez : intense et pur sur les agrumes mûrs évoluant peu à peu vers des nuances d’herbes aromatiques et de fleurs (génépi notamment).
Bouche : une matière suave et concentrée avec de beaux aromes d’orange sanguine, les SR dominent toujours un peu mais après 24 heures d’ouverture, l’ensemble commence à se fondre et s’harmoniser. On retrouve avec plaisir ces originales notes de génépi dans une finale bien longue.
Même si certains 2004 alsaciens commencent à se retrouver avec le chapeau sur l’oreille, pour ce beau riesling, aucune inquiétude, bien au contraire !
Il me reste quelques flacons en cave que je ne devrais vraiment pas oublier d’oublier…

TRES BIEN


Ladoix - Côte de Beaune 2000 – Maréchal-Caillot à Bligny les Beaune


Robe : rubis très clair avec une frange presque transparente
Nez : suave et élégant, après une attaque légèrement fumée, le fruité apparaît avec des notes de framboise et de bigarreau.
Bouche : la matière est savoureuse, les tannins sont lisses et veloutés, la trame acide est mûre et agréable, la finale assez longue révèle des notes de noyau de cerise (kirsch).
Un bourgogne rouge comme je les aime, tout en délicatesse, de la rondeur sans aucune lourdeur et une palette aromatique séduisante…j’ai craqué.
TRES BIEN


Gewurztraminer G.C. Florimont 2006 – Dom. Bernhard à Katzenthal

Robe : jaune pâle avec beaucoup d’éclat.
Nez : intense et très complexe : on y reconnaît la rose et le bois de réglisse mais très rapidement apparaissent des notes d’orange confite et d’herbes aromatiques.
Bouche : la structure en bouche est gourmande mais bien équilibrée. Des arômes de raisin confit trahissent une légère surmaturité qu’une salinité puissante contrebalance sans peine. La finale est délicatement épicée (poivre blanc et cumin).
Un beau gewurztraminer, charmeur et richement parfumé qui construit son équilibre autour d’une profonde minéralité. Le Florimont est sans conteste un très beau terroir pour ce cépage.
TRES BIEN


Domaine de l’Aiguelière Côte Rousse 2000 – Montpeyroux


Robe : sombre et dense avec une frange pratiquement opaque.
Nez : flatteur et de belle intensité avec des arômes très profonds de confiture de mûre, de noyau de cerise et de garrigue.
Bouche : la matière est assez massive, mais le toucher de bouche est soyeux et la finale est équilibrée et bien fraîche.
Un vin séduisant, mûr sans être lourd, le boisé initial est fondu, tout semble être en bonne place…finalement, j’aime bien !
BIEN+


Puligny Montrachet 2003 – J-L. Chavy à Puligny

Robe : jaune clair, limpide et brillante.
Nez : pur et élégant avec des notes de citronnelle, de pierre à feu et de fumée.
Bouche : une attaque fine et délicate, un toucher de bouche rond qui manque un peu de volume et une belle finale sur les agrumes.
Un Puligny qui joue la séduction avec un équilibre fin et subtil malgré le millésime… un vin facile à approcher mais qui manque un peu de corps à mon goût.
BIEN+

@+

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Vins, vignobles et vignerons.
  • : Récits liés à des rencontres viniques et oenophiliques.
  • Contact

Bonjour à tous

Amateur de vin depuis près de 30 ans et internaute intervenant sur un forum de dégustateurs depuis plusieurs années, j’ai crée ce blog pour regrouper et rendre plus accessibles mes modestes contributions consacrées à la chose vinique.

 

Mes articles parlent presque toujours de rencontres que j’ai eu l’occasion de faire grâce au vin :

rencontres avec de belles bouteilles pour le plaisir des sens et la magie de l’instant,

rencontres avec des amis partageant la même passion pour la richesse des échanges et les moments de convivialité inoubliables,

rencontres avec des vignerons et avec leur vignoble pour des moments tout simplement magiques sur les routes du vin ou au fond des caves.

 

J’essaie de me perfectionner dans l’art compliqué de la dégustation dans le seul but de mieux comprendre et mieux pouvoir apprécier tous les vins.

Mes avis et mes appréciations sont totalement subjectifs : une dégustation purement organoleptique ne me procure qu’un plaisir incomplet.

Quand j’ouvre une bouteille de vin, j’aime pouvoir y associer le visage du vigneron qui l’a fait naître, j’aime connaître les secrets de son terroir, j’aime avoir plein d’images et de souvenirs associés à ce liquide blanc ou rouge qui brille dans mon verre.

 

Merci à tous ceux qui viennent me rendre visite.

@+

Recherche

Archives