Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juin 2012 6 23 /06 /juin /2012 07:58

 

Scan

 

 

Dans ce livre solidement documenté et richement illustré, l’historien  Claude Muller nous raconte l’Alsace viticole du VIII° siècle à nos jours.
Sur une période qui dépasse largement le millénaire, l’auteur étudie comment le vignoble a évolué en suivant une progression chronologique des temps médiévaux jusqu’à l’époque contemporaine.
Le contenu et les références témoignent de la grande érudition de l’auteur : le texte est dense, riche et souvent un peu ardu…ça reste un livre d’histoire, ne l’oublions pas !

Claude Muller nous montre notamment combien la géopolitique a pesé sur l’évolution de la viticulture alsacienne : il nous explique comment et à quels niveaux le yoyo de l’Alsace entre France et Allemagne a influé sur le développement du vignoble. L’étude des circuits commerciaux du vin d’Alsace apporte une preuve chiffrée de ce lien : les fluctuations de la demande s’expliquent presque toujours par des changements politiques.
Cette remontée dans le temps nous permet également de constater que jusqu’au milieu du XX° siècle le métier de vigneron était d’une extrême difficulté : face aux aléas de la nature (météo, maladies et ravageurs de tous genres), il n’était pas rare de ne dénombrer que 2 à 3 bons millésimes par décennie…en n’oubliant pas que la notion de « bon millésime » n’avait pas le même sens que de nos jours : lorsque la vendange était assez abondante et le vin buvable, c’était une très bonne année.
Enfin, ce récit nous permet de suivre pas à pas l’avancée des recherches viticoles et œnologiques à travers l’histoire. On apprend que jusqu’après la seconde guerre mondiale le nombre de cépages utilisés en Alsace était bien supérieur à celui défini par l’INAO aujourd’hui : la grande variété des terroirs alsaciens a toujours obligé les vignerons à tester une multitude de plants de vigne avant de trouver celui qui leur permettra de réaliser le meilleur vin. On assiste aussi aux balbutiements de l’œnologie à travers la description de pratiques parfois complètement fantaisistes : on nous explique comment faire du rouge avec du blanc à l’aide de myrtilles et d’épices, comment récupérer un vin aqueux avec des jaunes d’œuf, de la farine et de la tuile broyée…c’est assez croustillant !

Bref, voilà un livre touffu mais passionnant, tout à fait indispensable pour qui veut améliorer sa compréhension de l’Alsace et de ses vins.
Je regrette juste l’absence d’index détaillé à la fin du livre : voilà un outil qui aurait permis de rendre cet ouvrage plus facile à utiliser et à réutiliser, en offrant au lecteur un petit guidage assisté dans ce contenu foisonnant d’informations.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Vins, vignobles et vignerons.
  • : Récits liés à des rencontres viniques et oenophiliques.
  • Contact

Bonjour à tous

Amateur de vin depuis près de 30 ans et internaute intervenant sur un forum de dégustateurs depuis plusieurs années, j’ai crée ce blog pour regrouper et rendre plus accessibles mes modestes contributions consacrées à la chose vinique.

 

Mes articles parlent presque toujours de rencontres que j’ai eu l’occasion de faire grâce au vin :

rencontres avec de belles bouteilles pour le plaisir des sens et la magie de l’instant,

rencontres avec des amis partageant la même passion pour la richesse des échanges et les moments de convivialité inoubliables,

rencontres avec des vignerons et avec leur vignoble pour des moments tout simplement magiques sur les routes du vin ou au fond des caves.

 

J’essaie de me perfectionner dans l’art compliqué de la dégustation dans le seul but de mieux comprendre et mieux pouvoir apprécier tous les vins.

Mes avis et mes appréciations sont totalement subjectifs : une dégustation purement organoleptique ne me procure qu’un plaisir incomplet.

Quand j’ouvre une bouteille de vin, j’aime pouvoir y associer le visage du vigneron qui l’a fait naître, j’aime connaître les secrets de son terroir, j’aime avoir plein d’images et de souvenirs associés à ce liquide blanc ou rouge qui brille dans mon verre.

 

Merci à tous ceux qui viennent me rendre visite.

@+

Recherche

Archives