Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 août 2011 5 26 /08 /août /2011 14:50



Le domaine de Vens le Haut a expédié des échantillons de l’ensemble de sa gamme de vins sur le millésime 2010 à Thierry pour qu’il les déguste et donne ses impressions. Cette propriété situées sur les hauteurs de Seyssel et dirigée par Georges Siegenthaler a pour ambition avouée de produire des micro-cuvées d’excellence sur des terroirs savoyards : viticulture bio (le domaine est en conversion depuis 2 ans), rendements minuscules, vendanges manuelles à pleine maturité, tries méticuleuses, égrappage et vinifications précises avec un minimum d’intrants…tout a été mis en œuvre pour réussir ce projet.
Toujours soucieux de faire partager ses connaissances et ses expériences viniques avec d’autres amateurs, Thierry a invité quelques membres de l’Oenothèque Alsace pour l’accompagner dans cette visite gustative en pays de Savoie.

 

Les vins sont goûtés étiquettes découvertes, après quelques explications fort utiles de notre hôte sur ces appellations dont j’avoue ne pas connaître grand-chose.
Les-commentaires ont été rédigés au moment de la dégustation.

Vin de Savoie Aligoté 2010
Le registre olfactif est complexe et flatteur, groseille blanche, zeste de citron et notes pierreuses, la bouche est ample, fruitée avec une belle tension et une minéralité palpable qui tient longuement en finale.
D’une richesse peu commune (13°8) et d’un équilibre idéal ce transfuge bourguignon réussit à se transcender sur le piémont alpin…Superbe cuvée !

Vin de Savoie-Cru Chautagne Jacquère 2010
Le nez est résolument minéral avec des notes de craie et de plâtre frais, la bouche légère et finement acidulée révèle de délicates saveurs d’herbes sèches qui persistent bien en finale.
Cette cuvée, issue d’un cépage qui joue pourtant à domicile, ne se montre pastrop avenante ce matin même si la texture en bouche laisse présager d’un beau potentiel d’évolution…en plus après un aligoté en forme olympique, le défi était vraiment dur à relever !

Seyssel Altesse 2010
Le nez évolue assez vite et passe d’une phase de réduction à une phase de mutisme avant de livrer de beaux arômes floraux (les fruits exotiques ont attendu la soirée pour se manifester…), la bouche est généreuse et vraiment gourmande avec du gras et de la fraîcheur, la finale se prolonge sur une belle salinité.
Voilà un vin qui ne se livre pas facilement mais qui récompense largement le dégustateur patient. La matière est impressionnante (14°6) mais l’équilibre reste parfaitement digeste…une cuvée hautement gastronomique !

Vin de Pays d’Allobrogie Molette 2010
Le nez est charmeur avec des arômes très pâtissières de crème d’amande et de brioche au beurre, l’attaque en bouche est assez souple, la matière est plus fine mais l’équilibre reste bien tonique, la finale est marquée par une légère amertume et des notes de noix.
Je n’ai aucune référence gustative sur ce cépage rare utilisé principalement pour élaborer le vin mousseux de Seyssel ; vinifiée en vin tranquille avec des fruits issus d’une parcelle de très vieilles vignes cette cuvée étonne par sa palette originale mais reste assez marqué par un caractère un peu oxydatif…pour amateurs avertis !
 

 

Vin de Savoie Pinot Noir 2010
Le nez est ouvert et très avenant sur des fruits rouges mûrs, la bouche est équilibrée avec une texture soyeuse et un fruit très gourmande, la finale est e longueur moyenne et discrètement réglissée.
Pureté aromatique et tenue exemplaire en bouche…on tombe très facilement sous le charme de ce très beau pinot noir !

Vin de Savoie Gamay 2010
Le nez est plus secret mais très complexe, la bouche est dense et soyeuse avec une finale subtilement acidulée et d’une belle longueur.
Bizarre de goûter le gamay après le pinot noir…mais dans ce cas cela se justifie complètement tant ce vin se montre plus raffiné et plus élégant que le précédent même si à l’heure actuelle il reste encore un peu replié sur lui-même sur le plan aromatique.

Vin de Savoie Mondeuse Noire 2010
Le nez est un peu marqué par l’élevage mais révèle très rapidement de belles notes de mûre, d’épices et de violette, la bouche est ample, concentrée avec une trame tannique très solide mais bien mûre, la finale est fraîche et finement torréfiée.
Assez typé bordelais dans sa texture ce vin sombre, plein de sève et d’énergie nous séduit par sa belle matière mûre et friande, même si sa pleine expression demandera encore quelques années de garde.

 

p 002-copie-1

 

Altesse et Pinot noir…élégance et raffinement jusque dans les étiquettes
 

 

 

Pour conclure :

- Même si, à mon sens, rien ne remplace la visite sur place et le contact direct avec le vigneron, une dégustation  basée sur une série de vins produits par un même domaine permet d’approcher avec une certaine précision la philosophie du vigneron. Bien entendu, je n’ai pas hésité longtemps lorsque Thierry Meyer m’a proposé de partager un moment de convivialité avec lui et les vins du Domaine de Vens le Haut…Merci à lui pour son sens du partage !

- Cette série de très bon niveau a bousculé un peu mes idées reçues sur les vins de Savoie : grâce à des vignerons comme Dupasquier ou Quénard, j’avais pu apprécier quelques belles bouteilles de blanc mais par contre je n’ai jamais pu boire des rouges aussi réussis que ces trois cuvées savoyardes du Domaine de Vens. Avec des blancs précis et typés et des rouges mûrs et gourmands Georges Siegenthaler est en train de réussir son pari : il apporte là la preuve que les terroirs savoyards peuvent générer des vins d’exception.

- Avec des prix autour de 10 euros la bouteille, autant vous dire que le rapport Q/P de ses vins est exceptionnel : le domaine qui annonce un politique d’exploitation non lucrative met visiblement son principe en œuvre et en fait profiter les quelques clients privilégiés qui pourront acquérir quelques uns de ces précieux flacons.

- Pour le coup de cœur je relèverai bien sûr l’étonnant pinot noir, qui m’a donné un bel avant-goût de Bourgogne à quelques heures de mon départ pour mon pèlerinage annuel mais je reste définitivement sous le charme de cet incroyable aligoté dense et profondément minéral.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Vins, vignobles et vignerons.
  • : Récits liés à des rencontres viniques et oenophiliques.
  • Contact

Bonjour à tous

Amateur de vin depuis près de 30 ans et internaute intervenant sur un forum de dégustateurs depuis plusieurs années, j’ai crée ce blog pour regrouper et rendre plus accessibles mes modestes contributions consacrées à la chose vinique.

 

Mes articles parlent presque toujours de rencontres que j’ai eu l’occasion de faire grâce au vin :

rencontres avec de belles bouteilles pour le plaisir des sens et la magie de l’instant,

rencontres avec des amis partageant la même passion pour la richesse des échanges et les moments de convivialité inoubliables,

rencontres avec des vignerons et avec leur vignoble pour des moments tout simplement magiques sur les routes du vin ou au fond des caves.

 

J’essaie de me perfectionner dans l’art compliqué de la dégustation dans le seul but de mieux comprendre et mieux pouvoir apprécier tous les vins.

Mes avis et mes appréciations sont totalement subjectifs : une dégustation purement organoleptique ne me procure qu’un plaisir incomplet.

Quand j’ouvre une bouteille de vin, j’aime pouvoir y associer le visage du vigneron qui l’a fait naître, j’aime connaître les secrets de son terroir, j’aime avoir plein d’images et de souvenirs associés à ce liquide blanc ou rouge qui brille dans mon verre.

 

Merci à tous ceux qui viennent me rendre visite.

@+

Recherche

Archives