Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 août 2011 7 14 /08 /août /2011 17:01



Je le confesse, je ne suis pas très fidèle à cette manifestation organisée chaque année pour célébrer le vin de ma région favorite : entouré de stands de foire expo classiques (matériel agricole, meubles, voitures, gadgets révolutionnaires indispensables...et marchands de boustifaille hors de prix) le hall n°1 complètement relooké propose des animations assez bruyantes et un ilot central où, moyennant quelques euros on peut déguster l’un ou l’autre vin d’Alsace sélectionné pour l’occasion.

 

p 005
La dégustation, c’est debout…mais la sélection des vins tient la route.

Ceci dit, certaines années le programme des concerts offre quelques opportunités capables de lever les derniers points de résistance : pour une quarantaine d’euros vous avez Selah Sue (un sens du rythme et une énergie irrésistibles), Gaëtan Roussel (trop de bruit et pas assez de musique…et pourtant c’est pour lui que je suis venu…) et Moby (un professionnel dans le sens le plus noble du terme !)…pourquoi hésiter ?

 

p 007
Selah Sue…une révélation !
 

 

Avant d’aller écouter ces 3 artistes, je me suis donc accoudé au comptoir du hall n°1 pour goûter une série de vins choisis dans une liste bien plus courte que lors des précédentes éditions mais d’un très beau niveau qualitatif :

Crémant Clos Saint Landelin-Cuvée Prestige – Domaine R. Muré à Rouffach
La palette est florale, très aérienne, la bouche est très vineuse, la mousse légère et la finale laisse une agréable sensation acidulée sur la langue.
Pas trop de fantaisie mais une maîtrise évidente de ce type de vins...du bon boulot !

Pinot Blanc Les Princes Abbés 2008 – Domaine Schlumberger à Guebwiller
Le nez est discret avec un fruit complexe et quelques notes herbacées très fraîches, la bouche est très généreuse avec un gras sensible et une finale un poil trop lourde à mon goût.
Un bon vin certes mais qui manque un peu de vivacité pour ce cépage.

Riesling Hagel 2009 – Domaine L. Sipp à Ribeauvillé
Le nez est aérien et élégant, zestes et notes pierreuses, la bouche est droite, tendue et la finale bien nette laisse la place à une belle sensation minérale.
Précis et archétypique…j’aime beaucoup !

Riesling Drei Exa 2009 – Domaine P. Ginglinger à Eguisheim
Le nez est pur et discret avec des notes de bonbon au miel et des évocations minérales, la bouche est fine, élégante mais avec une matière un peu légère pour ce cépage.
Un petit manque de profondeur mais une approche très avenante…léger et plaisant !

Riesling GC Mandelberg-Clos des Terres Brunes 2009 – Domaine J. Siegler à Mittelwihr
Le nez est fin et complexe sur la groseille, le sucre d’orge et quelques notes florales, l’attaque en bouche est douce, la vivacité du cépage se montre par la suite et il faut attendre la finale pour ressentir la salinité du terroir.
Ce grand cru que je n’ai que très peu dégusté jusqu’ici, m’a agréablement surpris : beaucoup d’harmonie et d’élégance.

Riesling GC Schlossberg-Clos des Capucins 2009 – Domaine Weinbach à Kaysersberg
Le nez très long à se mettre en place révèle de belles notes florales et pierreuses (pierre à fusil), la bouche attaque en souplesse, la puissante minéralité se livre progressivement jusqu’en finale où la complexité aromatique (épices, camphre) et la grande longueur signent la grande origine.
Un vin avec un grand potentiel qui doit surement encore se reposer un peu pour se livrer pleinement.

Riesling GC Muenchberg 2009 – Domaine Ostertag à Epfig
Le nez est expressif sur la mangue, l’ananas frais et une pointe de gingembre, après une attaque assez vive, le milieu de bouche offre une petite rondeur avant de se tendre pour soutenir une finale dotée d’une grande complexité aromatique.
Un riesling complet et dense, surement très grand, mais qui cherche encore sa cohérence en bouche…à encaver sans hésiter cependant !

Gewurztraminer Silberberg 2009 – Domaine Pfister à Dahlenheim
Le nez est dominé par d’intenses effluves de litchies, la bouche est d’une rondeur gourmande mais sans devenir pesante.
Un gewurztraminer franc et aromatique qui se distingue par une belle buvabilité...peu épicé mais avec un fruit très charmeur.

Gewurztraminer GC Furstentum-Clos des Capucins 2008 – Domaine Weinbach à Kaysersberg
L’olfaction est étonnamment discrète mais la bouche, dans un style assez opulent, nous propose une leçon d’équilibre et de finesse avec une finale très saline qui voit (enfin…) se manifester les arômes de rose et de fruits mûrs.
Voilà un vin dense et racé qui est encore dans sa gangue et qu’il faudra absolument regoûter dans quelques années…émotions majuscules garanties !



Pour conclure :

- Certes la Foire aux Vins de Colmar est avant tout une « foire » avec tout ce que cela comporte de bon et de moins bon, mais il n’en reste pas moins que cette manifestation nous offre la possibilité de passer une journée somme toute fort agréable. Pour 1, 2 ou 3 euros le verre généreusement rempli, l’amateur pourra tremper ses lèvres dans quelques cuvées de très bon niveau ; le dégustateur se verra même offrir la possibilité de goûter 2 demi-verres (c’est largement suffisant pour apprécier les vins) pour le prix de 1, avec un crachoir mis à disposition…que demander de plus ?

- Comme je l’ai déjà suggéré plus haut, la déception du jour est venue des concerts et de leur sonorisation en dépit du bon sens…à croire que certains groupes se lancent des défis pour voir qui fera exploser le plus de tympans dans une soirée. Après une Selah Sue mesurée dans la distribution de décibels, Gaëtan Roussel nous a inondés avec un son ultra-saturé qui transformait trop souvent sa musique en vacarme et Moby m’a administré le coup de grâce avec un enchaînement de morceaux qui me semblaient de plus en plus bruyants…j’ai craqué avant la fin et je suis parti lorsque j’ai senti que mes deux membranes auditives se touchaient dans ma tête.
Je dois être trop vieux pour ce genre de choses… !

- Les quelques vins dégustés (j’avais pris l’option grands verres, cette année…) ont témoigné du très bon niveau de la sélection. Malgré tout j’ai pu me rendre compte que les 2009 ne se goûtent pas trop bien aujourd’hui…serait-ce un de ces millésimes plus faciles à faire qu’à boire ?
On va attendre la prochaine Masterclass d’automne pour se refaire une idée…

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Vins, vignobles et vignerons.
  • : Récits liés à des rencontres viniques et oenophiliques.
  • Contact

Bonjour à tous

Amateur de vin depuis près de 30 ans et internaute intervenant sur un forum de dégustateurs depuis plusieurs années, j’ai crée ce blog pour regrouper et rendre plus accessibles mes modestes contributions consacrées à la chose vinique.

 

Mes articles parlent presque toujours de rencontres que j’ai eu l’occasion de faire grâce au vin :

rencontres avec de belles bouteilles pour le plaisir des sens et la magie de l’instant,

rencontres avec des amis partageant la même passion pour la richesse des échanges et les moments de convivialité inoubliables,

rencontres avec des vignerons et avec leur vignoble pour des moments tout simplement magiques sur les routes du vin ou au fond des caves.

 

J’essaie de me perfectionner dans l’art compliqué de la dégustation dans le seul but de mieux comprendre et mieux pouvoir apprécier tous les vins.

Mes avis et mes appréciations sont totalement subjectifs : une dégustation purement organoleptique ne me procure qu’un plaisir incomplet.

Quand j’ouvre une bouteille de vin, j’aime pouvoir y associer le visage du vigneron qui l’a fait naître, j’aime connaître les secrets de son terroir, j’aime avoir plein d’images et de souvenirs associés à ce liquide blanc ou rouge qui brille dans mon verre.

 

Merci à tous ceux qui viennent me rendre visite.

@+

Recherche

Archives