Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2010 5 26 /02 /février /2010 09:49

Photo-copie-1
 
Jean Robert Pitte nous raconte la passionnante histoire de notre breuvage favori, depuis ses lointaines origines jusqu’à nos jours.
Des premières vignes sauvages - dont on a retrouvé des traces datant de l’ère des dinosaures - à la viticulture moderne, l’auteur nous relate durant plus de 300 pages les étapes marquantes de ce véritable phénomène culturel.
D’abord breuvage sacré, puis compagnon fidèle des religions monothéistes (même l’Islam à ses débuts…), le vin s’est progressivement imposé comme le symbole du raffinement de la civilisation gallo-romaine pour devenir notre boisson nationale : le peuple y puisera la vigueur et le réconfort et les élites y trouveront un moyen d’exercer leur sens critique et de prouver la finesse de leur goût. Comme disait Talleyrand « avant de porter un verre de bon vin à ses lèvres il faut d’abord le mirer, puis le humer longuement… après on repose le verre sur la table et on en parle ».
Aujourd’hui le vin français connaît une période charnière : subissant les attaques des prohibitionnistes nationaux et la concurrence des produits des vignobles du Nouveau Monde et d’ailleurs, sa consommation baisse régulièrement et bien des régions viticoles sont en grande difficulté. Mais pour Jean-Robert Pitte le pessimisme n’est pas de mise : cette situation n’est pas une fatalité car avec une mise en avant de la richesse des terroirs et l’exigence d’un haut niveau qualitatif le vignoble français a de solides arguments pour rayonner dans le monde.

Je ne résiste pas au plaisir de citer quelques passages du livre :
- à propos du terroir l’auteur nous dit :
« Loin d’être constitué uniquement d’éléments physiques, il est aussi riche d’une reconnaissance ancienne de leurs potentialités et de leurs vertus, d’une longue série d’améliorations, de savoir-faire transmis, de choix culturaux et de vinifications. »

- à propos de la dégustation chez le vigneron l’extrait suivant exprime parfaitement ma propre conception de la rencontre avec un vin :
« Pour qui a bu un vin dans son cadre géographique et en compagnie de ses auteurs, toute dégustation éveille des souvenirs d’atmosphères, de rencontres, de partages et de paysages. Se remémorer les coteaux viticoles qui ont vu naître le vin que l’on promène devant ses yeux, sous son nez et sur ses papilles, c’est partir en voyage et cela augmente considérablement le plaisir. »

Le livre est passionnant et richement documenté…bref, une lecture obligée pour se convaincre une fois encore que le vin ne sera jamais une boisson comme les autres.

« Le vin est un langage qui vient des profondeurs de notre environnement autant que de l’âme ; il permet donc, quand il est franc et généreux, de vivre la condition humaine avec intensité »…Que dire de plus ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Vins, vignobles et vignerons.
  • : Récits liés à des rencontres viniques et oenophiliques.
  • Contact

Bonjour à tous

Amateur de vin depuis près de 30 ans et internaute intervenant sur un forum de dégustateurs depuis plusieurs années, j’ai crée ce blog pour regrouper et rendre plus accessibles mes modestes contributions consacrées à la chose vinique.

 

Mes articles parlent presque toujours de rencontres que j’ai eu l’occasion de faire grâce au vin :

rencontres avec de belles bouteilles pour le plaisir des sens et la magie de l’instant,

rencontres avec des amis partageant la même passion pour la richesse des échanges et les moments de convivialité inoubliables,

rencontres avec des vignerons et avec leur vignoble pour des moments tout simplement magiques sur les routes du vin ou au fond des caves.

 

J’essaie de me perfectionner dans l’art compliqué de la dégustation dans le seul but de mieux comprendre et mieux pouvoir apprécier tous les vins.

Mes avis et mes appréciations sont totalement subjectifs : une dégustation purement organoleptique ne me procure qu’un plaisir incomplet.

Quand j’ouvre une bouteille de vin, j’aime pouvoir y associer le visage du vigneron qui l’a fait naître, j’aime connaître les secrets de son terroir, j’aime avoir plein d’images et de souvenirs associés à ce liquide blanc ou rouge qui brille dans mon verre.

 

Merci à tous ceux qui viennent me rendre visite.

@+

Recherche

Archives