Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 novembre 2012 4 01 /11 /novembre /2012 12:02

Riesling Le Z 2011 – Domaine de l’Oriel à Niedermorschwihr

Robe : jaune clair avec beaucoup d’éclat.
Nez : intense et expressif, il évolue entre des notes d’agrumes frais, de zeste et de camphre avant de s’épanouir sur une palette plus exotique.
Bouche : la matière est ample, riche et épanouie, le fruité est bien complexe et la finale laisse pointer les premières nuances minérales.
Issu d’une petite parcelle de très jeunes vignes plantées par Claude sur le bloc de granit sommital du Sommerberg, ce riesling fait encore un peu penser à un « feu follet » partagé entre l’exubérance du cépage et la salinité du terroir qui commence à se montrer…les patients qui laisseront la matière trouver son harmonie découvriront un vin complexe et noble et les impatients (dont je fais hélas partie) se délecteront dès aujourd’hui face à cette énergie virevoltante…au choix !


Riesling Patergarten 2009 – Domaine P. Blanck à Kientzheim

Robe : jaune pâle avec des reflets métalliques.
Nez : les premières impressions révèlent un caractère très empyreumatique (fumée, pierre chaude) avant de proposer une palette plus classique sur les zestes d’agrumes et le pamplemousse.
Bouche : l’attaque est vive et pointue, la matière ample se tend grâce à une acidité mûre et puissante pour donner l’impression d’une structure très carrée, la finale est nette, longuement aromatique (agrumes et camphre) et bien minérale.
Ce lieu-dit dont le nom évoque les moines qui ont commencé à mettre en valeur ce terroir (« Patergarten » peut se traduire par « Jardin des pères ») est situé dans la plaine près du village de Kientzheim sur un sol argilo-calcaire recouvert de graves et de cailloutis. Même si son caractère empyreumatique me surprend à chaque dégustation, ce vin possède une pureté et une précision dans l’expression qui en font un véritable modèle de grand riesling sec…avis aux amateurs !


Riesling G.C. Altenberg de Bergbieten 2009 – Domaine R. Schmitt à Bergbieten

Robe : jaune clair avec des reflets argentés.
Nez : intense et très pur, il révèle des arômes d’agrumes (citron vert), d’ananas frais, de résine et de craie
Bouche : l’attaque est franche et vive, la structure est ample avec beaucoup de chair et une acidité pointue et très profonde, la finale revient sur des évocations minérales et développe de puissantes notes salines très persistantes.
J’avais dégusté ce superbe riesling lors du pique-nique de la Pentecôte au domaine Schmitt et l’excellente impression qu’il avait faite à cette occasion s’est largement confirmée : la richesse aromatique et minérale est impressionnante et l’équilibre frise la perfection.



Riesling G.C. Kanzlerberg 2000 – Domaine S. Spielmann à Bergheim

Robe : jaune moyen avec des bords vert-pâle.
Nez : il s’ouvre sur des notes fumées et tourbées avant de s’affiner en nous livrant une palette plus classique sur les agrumes, les zestes et la menthe fraîche.
Bouche : après une attaque très tonique, la matière s’élargit au milieu pour laisser une belle impression de gourmandise, la finale est nette et bien droite avec de petits amers très nobles et de fines notes mentholées.
Net, précis et bien vertical, ce riesling Grand Cru a remarquablement résisté dans le temps : si on excepte ce sillage finement mentholé qui nous donne un petit indice sur son âge, on ne peut que s’incliner devant cette tenue remarquable et cette belle complexité aromatique…Après quelques désillusions sur des alsace 2000 cette bouteille est une très bonne surprise.


Pinot Noir 2007 – Domaine Lissner à Wolxheim

Robe : rouge sombre avec des bords denses légèrement brunissants.
Nez : intense et charmeur il livre une palette mûre et gourmande sur les fruits rouges et noirs avec un soupçon d’amande amère.
Bouche : la matière allie douceur et puissance pour donner la sensation d’une structure bien sphérique, les tanins sont denses et soyeux, l’acidité se pose en largeur et la finale longuement aromatique se complexifie encore avec quelques notes épicées.
Vendangé en légère surmaturité sur les terroirs calcaires de Wolxheim ce pinot noir a été élevé durant 13 mois en barriques par Bruno Schloegel. L’étiquette originale a été éditée en série très limitée (100 bouteilles) à l’occasion du vernissage de l’exposition « Skeyelines » de Jean-Michel Hérin.
Après quelques années de garde ce très beau vin rouge s’exprime aujourd’hui avec beaucoup de classe et d’allant…à l’aveugle je suis persuadé que j’aurai cherché du côté de la Côte de Nuits. Superbe cuvée !

 

 

CIMG4458

Vue automnale sur les 3 Grands Crus d'Andlau...ma prochaine grand étape !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Vins, vignobles et vignerons.
  • : Récits liés à des rencontres viniques et oenophiliques.
  • Contact

Bonjour à tous

Amateur de vin depuis près de 30 ans et internaute intervenant sur un forum de dégustateurs depuis plusieurs années, j’ai crée ce blog pour regrouper et rendre plus accessibles mes modestes contributions consacrées à la chose vinique.

 

Mes articles parlent presque toujours de rencontres que j’ai eu l’occasion de faire grâce au vin :

rencontres avec de belles bouteilles pour le plaisir des sens et la magie de l’instant,

rencontres avec des amis partageant la même passion pour la richesse des échanges et les moments de convivialité inoubliables,

rencontres avec des vignerons et avec leur vignoble pour des moments tout simplement magiques sur les routes du vin ou au fond des caves.

 

J’essaie de me perfectionner dans l’art compliqué de la dégustation dans le seul but de mieux comprendre et mieux pouvoir apprécier tous les vins.

Mes avis et mes appréciations sont totalement subjectifs : une dégustation purement organoleptique ne me procure qu’un plaisir incomplet.

Quand j’ouvre une bouteille de vin, j’aime pouvoir y associer le visage du vigneron qui l’a fait naître, j’aime connaître les secrets de son terroir, j’aime avoir plein d’images et de souvenirs associés à ce liquide blanc ou rouge qui brille dans mon verre.

 

Merci à tous ceux qui viennent me rendre visite.

@+

Recherche

Archives