Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 11:38

Château Chalon 1983 – Fruitère Viticole de Château Chalon à Voiteur

Robe : jaune doré, épais dense mais avec une belle brillance.
Nez : fin et très complexe, il s’ouvre sur des arômes de croûte de pain et d’herbe sèche avant de développer une palette riche et racée sur les fruits secs et les épices comme le curcuma et le cumin.
Bouche : l’attaque est assez douce mais une acidité très large et bien pointue s’invite rapidement pour donner le change à une matière très grasse, la finale fraîche et bien minérale possède une longueur aromatique inouïe avec des notes d’épices particulièrement raffinées.
A 28 ans ce Château Chalon semble avoir atteint une maturité parfaite…les arômes ont perdu leur côté entêtant, la matière en bouche a pris une patine de très grande classe. Pour faire court, voilà une superbe bouteille qui n’a comme seul défaut le volume beaucoup trop petit de son contenant.


Pinot Gris Grand Cru Bruderthal 2004 – G. Neumeyer à Molsheim

Robe : or jaune brillant mais avec une texture visiblement bien épaisse.
Nez : subtil, complexe, assez classieux il exprime de belles notes d’abricot mûr et de pêche jaune avec une touche délicatement fumée.
Bouche : l’attaque est moelleuse mais la vivacité se manifeste assez vite pour tendre la structure, les fruits jaunes restent très présents et la finale garde une belle sapidité avec des notes épicées et une délicate amertume.
J’ai toujours quelque inquiétude lorsque j’ouvre une bouteille de ce millésime 2004 où des marqueurs végétaux souvent assez inélégants limitent grandement le plaisir, mais avec ce pinot gris tout n’est que gourmandise, finesse et équilibre.
Effets du terroir ? Patte du vigneron ? Patine du temps ?…sûrement une conjonction des trois pour cette bien belle bouteille. MIAM !       


Riesling Brut 2008 – Weingut Kessler à Esslingen

Robe : jaune clair, limpide avec une effervescence très fine.
Nez : très frais avec d’agréables notes de citron, de pomme granny, d’amande et une très légère touche boisée.
Bouche : l’équilibre est vif et tonique avec un fruit toujours bien présent et une bulle très fine.
Ce crémant de riesling allemand récolté sur le terroir du Schenkenberg à Esslingen et dégorgé en juin 2010 est d’une qualité irréprochable : vif, aromatique et parfaitement équilibré (12°4, 8,5 g/l AT et dosé à 8,5 g/l)…tout ce qu’on demande à ce style de vin.
Ceci dit, lorsqu’on sait que la maison Kessler est le plus ancien producteur de vins effervescents d’Allemagne cette maitrise est tout à fait explicable. Très beau vin !
 

 

 

Sylvaner Grand A 2005 – Domaine R. Schmitt à Bergbieten

Robe : jaune clair encore très vif.
Nez : net, précis et bien pointu avec de beaux arômes de pamplemousse, d’herbe sèche et d’amande.
Bouche : vive et équilibrée elle étonne par son volume et sa tenue, la finale est précise et profondément saline.
Avec un 2004 dégusté récemment et qui avait vraiment le chapeau sur l’oreille, j’ai ouvert cette bouteille avec quelque inquiétude…mais au premier coup de nez la fraîcheur de cette cuvée s’est révélée avec force. Cette belle parcelle de vieux sylvaners sur le Grand Cru Altenberg de Bergbieten, produit parfois des vins miraculeux…MIAM !


Humagne blanche Gypsum 2008-Clos de Mangold – S. Reynard et D. Vorone à Saviese

Robe : jaune clair et très brillant.
Nez : fin et raffiné il s’ouvre avec quelques notes d’élevage avant de laisser la place à des arômes très gourmands de citron et de verveine complétés par des nuances plus pierreuses.
Bouche : l’attaque révèle un léger CO2, la bouche est très gourmande avec du gras, de la vivacité et un finale fruitée et minérale de grande classe.
Offerte par Nicolas Herbin lors d’une soirée d’échanges oenophiliques en Ardèche cette bouteille m’a particulièrement séduit par son caractère original et sa distinction. Je ne connais vraiment rien aux vins suisses mais cette bouteille d’A.O.C. Valais m’a donné une furieuse envie d’Hélvétie…Il va vraiment falloir que j’agrandisse ma cave !


Riesling Grand Cru Osterberg 2005 – L. Sipp à Ribeauvillé

Robe : jaune franc avec un bel éclat.
Nez : intense et très complexe, il offre une palette sur l’orange mure, l’anis et quelques notes minérales de craie et de pierre chaude.
Bouche : le gras et la chair sont présents et donnent une belle onctuosité à la matière mais la minéralité qui sous-tend la structure crée un équilibre raffiné avant de s’imposer en finale où on ressent à nouveau des nuances pierreuses et légèrement fumées..
Ouvert pour accompagner notre repas du soir après notre dégustation musicale au domaine Sipp, ce vin a pleinement tenu ses promesses : grand terroir, grand vigneron et millésime superbe dont les belles quilles commencent à donner la pleine mesure…Grosse CLAQUE !

 

img037 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Vins, vignobles et vignerons.
  • : Récits liés à des rencontres viniques et oenophiliques.
  • Contact

Bonjour à tous

Amateur de vin depuis près de 30 ans et internaute intervenant sur un forum de dégustateurs depuis plusieurs années, j’ai crée ce blog pour regrouper et rendre plus accessibles mes modestes contributions consacrées à la chose vinique.

 

Mes articles parlent presque toujours de rencontres que j’ai eu l’occasion de faire grâce au vin :

rencontres avec de belles bouteilles pour le plaisir des sens et la magie de l’instant,

rencontres avec des amis partageant la même passion pour la richesse des échanges et les moments de convivialité inoubliables,

rencontres avec des vignerons et avec leur vignoble pour des moments tout simplement magiques sur les routes du vin ou au fond des caves.

 

J’essaie de me perfectionner dans l’art compliqué de la dégustation dans le seul but de mieux comprendre et mieux pouvoir apprécier tous les vins.

Mes avis et mes appréciations sont totalement subjectifs : une dégustation purement organoleptique ne me procure qu’un plaisir incomplet.

Quand j’ouvre une bouteille de vin, j’aime pouvoir y associer le visage du vigneron qui l’a fait naître, j’aime connaître les secrets de son terroir, j’aime avoir plein d’images et de souvenirs associés à ce liquide blanc ou rouge qui brille dans mon verre.

 

Merci à tous ceux qui viennent me rendre visite.

@+

Recherche

Archives