Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2011 4 03 /03 /mars /2011 10:09

Côtes du Ventoux Les Amidyves 2007 – Olivier B à Méthamis

Robe : noire, épaisse et opaque…attention, sommeliers tremblotants et nappes blanches prohibées !!!
Nez : charmeur et évolutif, il séduit à chaque phase depuis l’ouverture sur l’Amaretto jusqu’à son épanouissement sur la violette et le poivre en passant par les fruits rouges confits.
Bouche : la chair est juteuse et gourmande avec une belle mâche mais une trame tannique soyeuse et un élevage qui se manifeste beaucoup plus au niveau de la structure qu’au niveau de la palette aromatique qui reste très pure, la finale est longue et sapide.
Un vin très riche, généreux, solaire qui parvient cependant à garder une belle fraîcheur en bouche tout en offrant une complexité aromatique de très grande classe.
Seul problème : la rencontre avec un charmeur impénitent qui titre 15° peut s’avérer dangereuse…à bon entendeur salut !

     
Riesling Grand Cru Engelberg 2008 – Domaine Bechtold à Dahlenheim

Robe : jaune clair, bien brillant.
Nez : pur et très fin, on y trouve des arômes de pulpe de pamplemousse et des notes de citronnelle sur un fond minéral très puissant.
Bouche : l’attaque est énergique avec un acidité vive, très large qui tend une structure verticale et très solide, comme le nez le laissait présager la finale est longue et profondément saline.
Le millésime et la minéralité de l’Engelberg imposent leurs caractéristiques à ce riesling droit et sérieux…les puristes seront ravis les âmes sensibles devront patienter un peu pour que le temps calme la fougue de ce vin.

 

 

Sancerre La Moussière 2009 – Domaine Mellot à Sancerre

Robe : jaune clair avec des éclats argentés.
Nez : délicate et très élégante, la palette présente de beaux arômes de pêche blanche et de fleurs printanières.
Bouche : l’attaque se montre très caressante sur le gras et une certaine rondeur, l’acidité large du cépage se révèle en milieu de bouche en même temps que les classiques notes de groseille blanche, la finale est citronnée, légèrement vanillée et délicatement minérale.
Un Sancerre avec un équilibre très gourmand où on sent le millésime mais aussi un style privilégiant une expression raffinée de ce cépage…un très beau vin qui se déguste remarquablement bien dans sa jeunesse.


Nuits Saint Georges 1° Cru Les Pruliers 1999 – Domaine Duband à Chevannes

Robe : grenat, moyennement profonde avec des bords orangés.
Nez : beaucoup de classe dans cette palette complexe et évolutive où on passe de notes poudrées, vers des arômes bien épanouis de fruits à noyaux et d’épices (cannelle) complétés par une petite pointe de torréfaction.
Bouche : la matière est opulente mais la charpente est très solide avec une acidité mûre et large et une trame tannique au grain serré et soyeux, le fruité bien expressif est complété par une touche de café fraîchement moulu, la finale longue et finement acidulée est magnifique.
Un vin rare qui dégage une impression de plénitude absolue…un instant de perfection qui vous met presque à genoux. Divin !

 

p 034           
Une vigne fraîchement taillée sur les pentes du Kirchberg à Barr

Partager cet article

Repost 0

commentaires

giuseppe 03/03/2011 12:46


Merci pour ces comptes rendus passionnants.
-Côtes du Ventoux 2007. Difficile de trouver un vin des Côtes du Rhône sud titrant moins de 14°. Cela pose problème, à mon humble avis, car il faut de plus en plus de matière et de charpente pour
équilibrer des taux d'alcool en augmentation. Beaucoup de vins de cette région me semblent donc alcooleux mais ce n'est pas le cas, d'après vous, du côtes de Ventoux.

-un producteur alsacien, adepte de l'Agriculture Biologique, constatant des degrés alcooliques incompatibles, selon lui, avec la typicité des cépages alsaciens, plante des arbres au milieu de ses
vignes, seul moyen selon lui d'atteindre une bonne maturité sans excès de sucre.

Bien cordialement
Giuseppe


04/03/2011 08:37



Merci Guiseppe pour tes encouragements.


la maîtrise du degré alcoolique est effectivement un problème qui se pose de plus en plus, même en Alsace...


Avec le réchauffement climatique et des méthodes culturales destinées à maîtriser les rendements (taille courte, ébourgeonnage, enherbement...) on aboutit à des vendanges très mûres avec un degré
potentiel élevé.


Que faire de tout ce sucre ???


A ma connaissance plusieurs pistes sont expérimentées à l'heure actuelle :


- augmenter la densité de plantation (Deiss a une parcelle à 10000 pieds sur le Mambourg)


- replanter des clones plus productifs


....mais je ne connaissait pas la méthode qui utilise des arbres pour mettre les ceps à l'ombre.


@+



Présentation

  • : Vins, vignobles et vignerons.
  • : Récits liés à des rencontres viniques et oenophiliques.
  • Contact

Bonjour à tous

Amateur de vin depuis près de 30 ans et internaute intervenant sur un forum de dégustateurs depuis plusieurs années, j’ai crée ce blog pour regrouper et rendre plus accessibles mes modestes contributions consacrées à la chose vinique.

 

Mes articles parlent presque toujours de rencontres que j’ai eu l’occasion de faire grâce au vin :

rencontres avec de belles bouteilles pour le plaisir des sens et la magie de l’instant,

rencontres avec des amis partageant la même passion pour la richesse des échanges et les moments de convivialité inoubliables,

rencontres avec des vignerons et avec leur vignoble pour des moments tout simplement magiques sur les routes du vin ou au fond des caves.

 

J’essaie de me perfectionner dans l’art compliqué de la dégustation dans le seul but de mieux comprendre et mieux pouvoir apprécier tous les vins.

Mes avis et mes appréciations sont totalement subjectifs : une dégustation purement organoleptique ne me procure qu’un plaisir incomplet.

Quand j’ouvre une bouteille de vin, j’aime pouvoir y associer le visage du vigneron qui l’a fait naître, j’aime connaître les secrets de son terroir, j’aime avoir plein d’images et de souvenirs associés à ce liquide blanc ou rouge qui brille dans mon verre.

 

Merci à tous ceux qui viennent me rendre visite.

@+

Recherche

Archives