Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2012 4 06 /12 /décembre /2012 11:54

Mâcon-Pierreclos Le Chavigne 2008 – Guffens-Heynen

Robe : jaune pâle, très brillante.
Nez : complexe, suave et très raffiné avec une palette aromatique d’un grand classicisme (citron, craie, vanille…)
Bouche : la matière est riche, l’équilibre est parfait, l’acidité d’une noblesse absolue tient une finale fraîche et longuement aromatique
Tout est là pour séduire les palais les plus exigeants et les plus raffinés…voici une cuvée dont la perfection de cette cuvée s’impose comme une évidence. MIAM !


Viré-Clessé Sous les Plantes 2009 – Bret Brothers à Vinzelles

Robe : jaune assez prononcé mais beaucoup d’éclat.
Nez : mûr et intense, il enchante notre olfaction avec de beaux arômes de citron vert et de tarte au citron avec une petite touche crayeuse.
Bouche : ample et sphérique avec une matière généreuse mais solidement tendue par une minéralité très présente, la finale bien fraîche se prolonge en livrant de belles notes de pomelo.
Provenant d’une parcelle de vieilles vignes (75 ans) labourées situées dans le secteur su de Viré, ce vin est un vrai bonheur : la maturité liée au millésime est parfaitement contrebalancée par la puissance minérale du terroir. MIAM !


Pouilly Fuissé Grande Réserve 2000 – Larochette-Manciat à Chaintré

Robe : jaune prononcé avec des bords topaze.
Nez : intense, riche et complexe, il nous propose une palette très agréable sur les fleurs blanches, la brioche grillée, les agrumes confits, les fruits secs…
Bouche : puissant et sphérique avec un gras qui s’équilibre grâce à une solide tension qui se met en place dès le milieu de bouche, la finale est nette et précise avec une jolie longueur aromatique.
Avec sa couleur prononcée, la robe pouvait faire craindre un début d’oxydation mais le verdict de l’olfaction ne laisse aucun doute sur l’état de fraîcheur de ce vin.
Sur cette cuvée haut de gamme conçue par Olivier Larochette, le boisé un peu trop présent dans ses jeunes années s’est complètement intégré pour laisser la place à un registre aromatique de toute beauté et la présence en bouche massive et puissant s’est affinée pour nous régaler pleinement aujourd’hui. MIAM !
 

 

 

Morey Saint Denis 1°Cru Les Millandes 2004 – Marchand Frères à Gevrey-Chambertin.

Robe : rubis moyen avec un petit dégradé sur une frange brunissante.
Nez : très flatteur il s’ouvre sur un fruité très généreux pour se complexifier avec de belles notes de réglisse et d’épices. Après quelques heures le millésime se montre davantage avec son côté végétal, gentiane mais sans que cela devienne prédominant pour autant.
Bouche : ample et bien pleine, elle séduit par sa texture veloutée et son équilibre, l’aromatique reste très pure même après une longue oxygénation, la finale de longueur moyenne garde une belle franchise.
Dans ce millésime réputé difficile, Denis Marchand est parvenu à concevoir ce Morey 1°Cru qui nous régale par sa précision et sa gourmandise. Pas de doute, il va falloir programmer une nouvelle visite chez ce vigneron lors de mon prochain pèlerinage bourguignon.

 

 

Château Notton 2000 – H. Lurton à Margaux

Robe : pourpre très sombre, dense avec une fine frange brunissante.
Nez : raffiné et extrêmement complexe, il s’ouvre sur des notes florales avant de nous offrir un récital olfactif sur la myrtille, l’encens, le poivre noir et l’airelle.
Bouche : ample et velouté, ce vin possède une structure qui évoque le triangle équilatéral dont parlait E. Peynaud, une figure géométrique qui symbolise l’équilibre parfait entre les sensations (alcool/acidité/tanins), la finale est fraîche et longuement aromatique.
Produit par le Château Brane Cantenac ce Margaux m’a vraiment étonné par la perfection de sa structure et la richesse exceptionnelle de son aromatique. Achetée à vil prix et débouchée sans grand espoir d’atteindre le Nirvana cette bouteille fut une vraie belle surprise.

 

 

2012 0212Le Mont Brouilly dans la lumière d'un matin de novembre.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Vins, vignobles et vignerons.
  • : Récits liés à des rencontres viniques et oenophiliques.
  • Contact

Bonjour à tous

Amateur de vin depuis près de 30 ans et internaute intervenant sur un forum de dégustateurs depuis plusieurs années, j’ai crée ce blog pour regrouper et rendre plus accessibles mes modestes contributions consacrées à la chose vinique.

 

Mes articles parlent presque toujours de rencontres que j’ai eu l’occasion de faire grâce au vin :

rencontres avec de belles bouteilles pour le plaisir des sens et la magie de l’instant,

rencontres avec des amis partageant la même passion pour la richesse des échanges et les moments de convivialité inoubliables,

rencontres avec des vignerons et avec leur vignoble pour des moments tout simplement magiques sur les routes du vin ou au fond des caves.

 

J’essaie de me perfectionner dans l’art compliqué de la dégustation dans le seul but de mieux comprendre et mieux pouvoir apprécier tous les vins.

Mes avis et mes appréciations sont totalement subjectifs : une dégustation purement organoleptique ne me procure qu’un plaisir incomplet.

Quand j’ouvre une bouteille de vin, j’aime pouvoir y associer le visage du vigneron qui l’a fait naître, j’aime connaître les secrets de son terroir, j’aime avoir plein d’images et de souvenirs associés à ce liquide blanc ou rouge qui brille dans mon verre.

 

Merci à tous ceux qui viennent me rendre visite.

@+

Recherche

Archives