Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2011 3 11 /05 /mai /2011 09:08

Périple sudiste 2011

 

 

 

Avec des vacances estivales prévues en Ardèche mais sans ma traditionnelle incursion en terre languedocienne, je me vois donc dans l’obligation de prévoir un petit périple sudiste durant ces congés printaniers. Il y a bien sûr des bouteilles réservées à récupérer du côté d’Aniane et d’Arboras mais ce sera aussi l’occasion de rendre visite à quelques vignerons que je n’ai plus rencontré depuis bien longtemps, comme les Bonnefond en Côte Rôtie ou les Dupéré-Barrera du côté de Toulon.
C’est parti !

 

 

 

Côte Rôtie : visite au domaine Bonnefond

 
CIMG3279

 

Toujours aussi impressionnants, les coteaux escarpés de la Côte Rôtie

 

L’exploitation de Patrick et Christophe Bonnefond se trouve sur les hauteurs d’Ampuis dans le hameau de Mornas, à quelques kilomètres des derniers rangs de vigne de la Côte Rôtie.

 

CIMG3283 

J’y avais fait une première visite dans les années 90, suivant un conseil d’une revue consacrée au vin (Gault et Millau ou RVF…) et je me souviens d’avoir été impressionné par les 2 belles cuvées de Côte Rôtie (dont il me reste un exemplaire en cave) et par un joli Condrieu.

 

 
CIMG3287 

 

Le domaine Bonnefond

 


Me revoilà donc un quinzaine d’années plus tard dans le caveau de ce domaine à la découverte de leur gamme de vins qui s’est un peu étoffée avec le temps.
Hélas, le Condrieu Côte Chatillon 2009 et la Syrah VDP 2009 sont déjà épuisés, il ne reste que les 3 références de Côte Rôtie à la dégustation.

 

CIMG3285
Le caveau de dégustation du domaine Bonnefond

 

 

Côte Rôtie Colline de Couzou 2009 : le nez est ouvert et profondément fruité (cassis, mûre, myrtille), la bouche est dense et solidement charpentée mais avec un toucher très caressant, la finale longue et fraîche révèle de subtiles notes de violette.
Couzou est le nom d’une rivière qui coule au bas des différentes collines de cette appellation. Ce vin en bouteilles depuis le mois de mars est un assemblage de plusieurs parcelles. Encore dans sa prime jeunesse, il se montre pourtant particulièrement facile d’approche avec sa palette richement aromatique et sa bouche toute en élégance, mais ne nous y trompons pas, la matière pour une longue garde est bien présente…le plus dur sera d’attendre !

 

CIMG3332

 

 

Côte Rôtie Côte Rozier 2009 : le fruité est pur mais très discret, la bouche est charnue et veloutée avec une trame tannique fine et serrée et, comme pour la cuvée précédente, de très belles notes de violette, la longue finale est marquée par une délicate pointe acidulée qui laisse une étonnante sensation de fraîcheur.
Cette cuvée issue d’une parcelle qui borde la Landonne au nord a été mise en bouteille il y a deux semaines mais offre déjà une vue très nette sur la perfection de son équilibre et la richesse de sa matière…une jolie claque !

Côte Rôtie Les Rochains 2009 : le nez est toujours aussi pur avec un peu de profondeur supplémentaire et un profil aromatique un peu plus ouvert sur les fruits noirs confit, l’eucalyptus et les épices, la bouche est puissante, corsée avec des tannins concentrés mais très mûrs et une longue finale épicée.
Comme Côte Rozier cette parcelle jouxte La Landonne mais du côté sud, elle a été mise en bouteilles il y a une quinzaine de jours mais se présente de façon plus ouverte à la dégustation. C’est un vin immense, à la fois majestueux et très accessible...je pense que ce vin fera date sur ce millésime !
 

CIMG3282
Dans la descente du hameau de Mornas vers Ampuis…cailloux et pentes du vignoble de Côte Rôtie..

 

 

A peine remis de mes émotions sur le Sommerberg alsacien, me voilà dans ces autres lieux mythiques où les terres arides et les pentes vertigineuses donnent aux vins une dimension particulière…des nectars dont la réalisation demande plus de travail et de conviction qu’ailleurs et dont la dégustation vous transporte souvent au delà du monde sensible…

Patrick et Christophe Bonnefond sont les fils d’un viticulteur qui vendait ses raisins au négoce local (Guigal et Jaboulet notamment), ils ont choisi de reprendre le domaine familial et de faire leur vin il y a une vingtaine d’années. Rapidement repérés pour la qualité de leur production ils ont poursuivi leur chemin discrètement (peu de pub., pas de site internet…) sans jamais perdre de vue leur projet initial : servir au mieux ce terroir magnifique en produisant de grands vins fidèles à leur origine.

Les cuvées 2009 ont ce charme immédiat des années chaudes :  très accessibles, presque irrésistibles dès leur plus jeune âge. Mais, ne cédons pas trop facilement à ces charmes juvéniles, ces crus aux matières concentrées et parfaitement équilibrées seront grandioses dans quelques années.
Principe de plaisir contre principe de réalité, un dilemme freudien en bouteille !

 

CIMG3289
Paysage sur le haut de la Côte Rôtie…sauvage et beau !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Vins, vignobles et vignerons.
  • : Récits liés à des rencontres viniques et oenophiliques.
  • Contact

Bonjour à tous

Amateur de vin depuis près de 30 ans et internaute intervenant sur un forum de dégustateurs depuis plusieurs années, j’ai crée ce blog pour regrouper et rendre plus accessibles mes modestes contributions consacrées à la chose vinique.

 

Mes articles parlent presque toujours de rencontres que j’ai eu l’occasion de faire grâce au vin :

rencontres avec de belles bouteilles pour le plaisir des sens et la magie de l’instant,

rencontres avec des amis partageant la même passion pour la richesse des échanges et les moments de convivialité inoubliables,

rencontres avec des vignerons et avec leur vignoble pour des moments tout simplement magiques sur les routes du vin ou au fond des caves.

 

J’essaie de me perfectionner dans l’art compliqué de la dégustation dans le seul but de mieux comprendre et mieux pouvoir apprécier tous les vins.

Mes avis et mes appréciations sont totalement subjectifs : une dégustation purement organoleptique ne me procure qu’un plaisir incomplet.

Quand j’ouvre une bouteille de vin, j’aime pouvoir y associer le visage du vigneron qui l’a fait naître, j’aime connaître les secrets de son terroir, j’aime avoir plein d’images et de souvenirs associés à ce liquide blanc ou rouge qui brille dans mon verre.

 

Merci à tous ceux qui viennent me rendre visite.

@+

Recherche

Archives