Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 09:29




Face au succès grandissant de l’opération « Pique-nique chez le vigneron » du lundi de Pentecôte, certains domaines viticoles ont pris l’habitude d’organiser durant l’année une deuxième rencontre conviviale sur le même principe.
Jean Marie Bechtold a choisi de convier ses clients pour un second pique-nique au domaine en mi-septembre avec au programme : repas-barbecue, dégustation de vins et promenade dans les vignes pour goûter des raisins à quelques jours des vendanges.



p 004
Les amis du domaine Bechtold sont au rendez-vous…

 

 

p 001
Les braises de sarments de vignes sont presque prêtes…

 

 

Pour l’apéritif et pour accompagner le repas, les 25 cuvées du domaine sont proposées à la dégustation… on ne fait pas les choses à moitié chez les Bechtold !


 

p 002
Jean-Marie Bechtold au service…

 

 

L’offre était on ne peut plus alléchante mais l’absence de crachoirs et la perspective de se remettre en selle dans quelques heures pour pédaler durant près de 3O KM jusqu’à Strasbourg m’a quand même encouragé à une certaine prudence…
J’ai donc opté pour une attitude de sage continence dans les choix des vins dégustés :

Muscat Obere Hund 2009 : le nez est pur et raffiné sur le raisin frais et la fleur de sureau, la bouche est généreuse avec beaucoup de gras et une belle trame acidulée, la finale est fraîche et délicatement parfumée (bergamote).
Flatteur avec une richesse sensible et un registre aromatique bien ouvert ce muscat est néanmoins très bien équilibré et d’une grande buvabilité... un beau vin !

Pinot noir Obere Hund 2009 : les fruits rouges croquent au nez comme en bouche, la structure est équilibrée avec beaucoup de souplesse et une belle fraîcheur, la finale est longue et aromatique.
Une récolte bien mûre égrappée aux 2/3 élevée sans pigeages dans des contenants en chêne de tailles différentes (barriques, foudres et ½ muids) a livré un splendide pinot noir épanoui et bien structuré.
Jean Marie Bechtold a pour ambition avouée de réaliser de grands vins rouges sur les terroirs de la Couronne d’Or : avec cette cuvée 2009 sur l’Obere Hund et la future cuvée sur sa nouvelle parcelle du Steinklotz voisin, on peut estimer qu’il est près de toucher au but…


Le buffet de desserts conçu par Mme Bechtold était de toute beauté et nous a permis d’apprécier la belle tenue des cuvées moelleuses du domaine sur des mets sucrés comme la ganache au chocolat, le tiramisu ou les tartes aux fruits…MIAMMMM !


p 005
La belle gamme de douceurs du domaine Bechtold.



Riesling Sussenberg VT 2007 : le nez est pur et délicat avec de beaux arômes de fruits mûrs et d’épices, la bouche sapide et équilibrée est marquée par les agrumes confits, la finale set longue et délicatement épicée.
Un riesling de terroir qui assume sa richesse (54 g de SR) grâce à la puissante minéralité de ce lieu dit qui prolonge l’Engelberg vers l’ouest.

Gewurztraminer GC Engelberg 2008 : le nez allie franchise et délicatesse sur un registre floral et épicé, la bouche est charnue et gourmande, la trame acide est solide et la finale épicée et légèrement mentholée est d’une longueur considérable.
Un gewurztraminer dont la noble origine se manifeste à travers une structure ample et profonde en bouche… ce vin est loin d’avoir dit son dernier mot !

Muscat Obere Hund VT 2007 : le nez est précis mais surprenant de discrétion, la bouche est ronde, opulente avec une acidité bien large qui assure un équilibre tonique à l’ensemble.
Plus secret que le muscat 2009, goûté précédemment, ce vin est encore bien jeune pour s’exprimer pleinement…Patience !

Pour se remettre de nos joyeuses libations, Jean-Marie Bechtold nous emmène pour un petit circuit pédestre dans ses parcelles de vigne, histoire de nous expliquer in-situ ses pratiques viticoles et de nous permettre d’évaluer l’état de maturité des raisins en dégustant quelques baies.


 
p 011
Promenade sur le Silberberg
 

 

En conversion bio depuis 2007, Jean-Marie Bechtold fera son premier millésime certifié AB en 2010.

 

 
p 009
Leçon de viticulture dans une parcelle de gewurztraminer sur le Silberberg

 

 

Les vignes sont belles, le sol est bien meuble, les charges sont très modérées et les raisins ont l’air très sain. En dégustant les baies on sent une belle présence sucrée sur le gewurztraminer (entre 10 et 11 potentiels sur le réfractomètre) et une acidité tranchante sur les rieslings.
Commentaires de Jean-Marie Bechtold :
« Pour les gewurztraminers, la sucrosité est intéressante mais on est encore loin de la maturité physiologique : les peaux sont encore trop épaisses et les pépins sont verts »
« Pour les rieslings il va falloir se montrer patient pour obtenir un niveau de maturité satisfaisant pourvu que la météo tienne… »

 

 
p 013
Une parcelle de riesling qui domine le village de Wolxheim
 

 

Notre circuit nous conduit sur les pentes abruptes de l’Obere Hund, où notre vigneron nous présente ses fameuses parcelles de muscat et de pinot noir.
« un terroir difficile à travailler mais très favorable à ces 2 cépages ».

 


p 015
Un pied de muscat sur l’Obere Hund


 
p 016
Un pied de pinot noir sur l’Obere Hund


Le retour au village nous fait passer par les terrasses du Sussenberg avant de traverser le Grand Cru Engelberg où Jean-Marie Bechtold nous explique sa conception du travail du sol dans ses vignes : une terre vivante et un écosystème diversifié et riche.

 

 
p 017
Une parcelle de riesling du domaine Bechtold sur le Sussenberg.

 

 

Jean-Marie Bechtold est un vigneron comme je les apprécie particulièrement : cultivé, généreux, authentique et avec une réelle conscience écologique.
Sa viticulture est en cohérence avec son éthique et ses vins sont purs et fidèles à leur terroir : les Engelberg s’expriment avec une élégance discrète, les Sussenberg affichent un niveau digne d’un Grand Cru et sur l’Obere Hund naissent des muscats d’une gourmandise absolue et des pinots noirs rivalisant avec les plus grands rouges de la région.

Merci de nous avoir fait passer ce bon dimanche.


 
p 014
Sur le Silberberg : vue sur Strasbourg et sa cathédrale (au loin)…et dire qu’il va falloir pédaler jusque là-bas !

 

 

 

Vous voulez en savoir plus sur le domaine, rendez-vous ICI

 

L'Obere Hund vous intéresse, rendez-vous ICI

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Vins, vignobles et vignerons.
  • : Récits liés à des rencontres viniques et oenophiliques.
  • Contact

Bonjour à tous

Amateur de vin depuis près de 30 ans et internaute intervenant sur un forum de dégustateurs depuis plusieurs années, j’ai crée ce blog pour regrouper et rendre plus accessibles mes modestes contributions consacrées à la chose vinique.

 

Mes articles parlent presque toujours de rencontres que j’ai eu l’occasion de faire grâce au vin :

rencontres avec de belles bouteilles pour le plaisir des sens et la magie de l’instant,

rencontres avec des amis partageant la même passion pour la richesse des échanges et les moments de convivialité inoubliables,

rencontres avec des vignerons et avec leur vignoble pour des moments tout simplement magiques sur les routes du vin ou au fond des caves.

 

J’essaie de me perfectionner dans l’art compliqué de la dégustation dans le seul but de mieux comprendre et mieux pouvoir apprécier tous les vins.

Mes avis et mes appréciations sont totalement subjectifs : une dégustation purement organoleptique ne me procure qu’un plaisir incomplet.

Quand j’ouvre une bouteille de vin, j’aime pouvoir y associer le visage du vigneron qui l’a fait naître, j’aime connaître les secrets de son terroir, j’aime avoir plein d’images et de souvenirs associés à ce liquide blanc ou rouge qui brille dans mon verre.

 

Merci à tous ceux qui viennent me rendre visite.

@+

Recherche

Archives