Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 décembre 2011 4 22 /12 /décembre /2011 09:59

 
Comme chaque année à l’approche de la Saint Nicolas, le domaine Rietsch invite sa clientèle à une journée « Portes Ouvertes » où le vin et l’art sont à l’honneur.
Malgré ma toute récente visite pour parler du Zotzenberg avec Jean-Pierre, je ne résiste pas au plaisir de retourner chez lui pour humer l’ambiance des caves en regardant quelques œuvres d’art un verre à la main.
Cette année les œuvres de deux plasticiennes, Odile Ligier et Ilana Isehayek étaient mises à l’honneur et avaient colonisé les espaces professionnels du domaine entre cuves et foudres…toujours aussi étonnant !

 

Odile Ligier a choisi les murs :
 

p 012

  Quelques sourires au dessus des demi-muids où fermentent des cuvées 2011.

 

p 013   Dans la cuverie béton, l’exposition continue…

 

  p 019   Les œuvres s’invitent sur tous les supports

p 017
 

Ilana Isehayek préfère visiblement les espaces moins conventionnels :
  p 015   …comme le sol devant la vinothèque du domaine que tapissent de drôles de vagues en bois…

 

  p 016

  …ou le vieux puits au fond de la cave d’où surgit un monstre ligneux.

  p 020   …même les allées entre les fûts sont envahies par d’étranges mobiles qui défient les lois de l’équilibre.

   

Bien évidemment le vin n’est pas oublié : comme chaque année les Rietsch lui ont dédié les trois points de rendez-vous habituels : l’un pour quelques cuvées du dernier millésime en cours de fermentation, l’autre pour une sélection de vieux millésimes et le dernier pour les vins actuellement au tarif.

p 010

  Dégustation de vins nouveaux dans la cave à foudres du domaine.

 

Face aux vins de 2011, qui se présentent encore comme des liquides troubles et mystérieux, j’ai toujours autant de difficultés à me projeter dans l’avenir pour percevoir avec précision le futur profil de ces cuvées, mais c’est un exercice que je commence à apprécier de plus en plus. Les éléments sont encore bien dissociés mais on se plaît à rêver des possibles synergies qui vont se construire dans le temps pour faire naître de belles cuvées.

 

En 2011, on sent des matières riches et pures assises sur une base saline toujours très expressive à ce stade.

Cette année, 6 vins étaient proposés à la dégustation :

- Pinot noir (12°5, rendement 53 hl/ha) : du fruit, de la légèreté et un bel équilibre.


- Auxerrois Entre Chien et Loup (12°3 potentiels, rendement 67 hl/ha) : un joli nez de fruits blancs et un équilibre tonique.


- Muscat (12°7 potentiels, rendement 47 hl/ha) : une très belle définition aromatique et une grande finesse dans la structure.


- Sylvaner Vieilles Vignes (13° potentiels, rendement 64 hl/ha) : une palette discrète mais très pure et une matière gourmande qui nous avait déjà impressionné lors de notre visite d’octobre.
- Riesling Stein (13°2 potentiels, rendement 54 hl/ha) : une chair riche et une salinité puissante.


- Riesling Zotzenberg (13°2 potentiels, rendement 52 hl/ha) : très proche du Stein par sa profonde minéralité.


- Gewurztraminer V.T. Weinberg (18°4, rendement 41 hl/ha) : une très grande richesse et déjà un caractère épicé et pimenté en finale.
 

p 021   La série complète de 2011, dans l’ordre de dégustation de gauche à droite.


Avant de passer au caveau pour regoûter quelques vins en vente actuellement nous nous rendons à l’atelier « histoire » pour effectuer une petite remontée dans le temps avec quelques flacons prélevés dans la réserve du domaine.
Cette année nous avions la possibilité de déguster le Pinot Noir 2006, le Sylvaner V.T. Zotzenberg-Sacré Sylvaner 2005, le Sylvaner Zotzenberg 2003, le Pinot Noir Les Quatre Eléments 2003 et le Riesling Brandluft 2000.
 

p 023   De 2000 à 2006…une remontée vers le début de ce millénaire.


Comme pour la dégustation des vins jeunes, l’ambiance chaleureuse et conviviale de cette manifestation ne se prête pas trop à la prise de notes…et malgré quelques impressions griffonnées sur un papier après mon retour at home je me sens un peu démuni pour rédiger un C.R. précis.
Parmi ces vénérables quilles offertes ce jour, j’ai quand même envie de relever deux superbes cuvées : le Quatre Eléments 2003 qui a gardé son type un peu sudiste mais à qui les années de garde ont apporté une patine très agréable et le Sacré Sylvaner 2005 qui a construit un équilibre particulièrement réussi entre richesse et salinité.
 

Comme à l’accoutumée, le temps a passé plus vite que prévu et nous arrivons au caveau de dégustation avec une juste petite demi-heure devant nous avant de penser au retour vers Strasbourg. Pierre Rietsch (le papa de Jean-Pierre) nous propose de goûter quelques cuvées en vente actuellement : je ne résiste pas au plaisir de me refaire une petite lichette des superbes rieslings Stein et Nature 2010 avant de finir par la gourmandise de son assemblage Coup de Cœur 2010.

Comme chaque année cette journée d’animation qui fait cohabiter le vin et l’art au domaine Rietsch fut une belle réussite.
La dégustation des vins de 2011 nous révèle des jus équilibrés, bien concentrés avec une minéralité naturelle étonnamment présente malgré l’extrême jeunesse des cuvées…d’après Jean-Pierre l’évolution des pratiques culturales vers le bio depuis 2007 a permis de mettre davantage en valeur la salinité des terroirs de Mittelbergheim dans ses vins.
Placée sous le signe de la chaleur humaine et de l’ouverture d’esprit cette après-midi passée entre tonneaux et œuvres d’art me procure toujours un beau sentiment de sérénité…à l’heure des bousculades dans les magasins et sur les marchés de Noël pour répondre à l’appel d’une consommation frénétique programmée, c’est une parenthèse que j’apprécie de plus en plus…RV en 2012.

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Vins, vignobles et vignerons.
  • : Récits liés à des rencontres viniques et oenophiliques.
  • Contact

Bonjour à tous

Amateur de vin depuis près de 30 ans et internaute intervenant sur un forum de dégustateurs depuis plusieurs années, j’ai crée ce blog pour regrouper et rendre plus accessibles mes modestes contributions consacrées à la chose vinique.

 

Mes articles parlent presque toujours de rencontres que j’ai eu l’occasion de faire grâce au vin :

rencontres avec de belles bouteilles pour le plaisir des sens et la magie de l’instant,

rencontres avec des amis partageant la même passion pour la richesse des échanges et les moments de convivialité inoubliables,

rencontres avec des vignerons et avec leur vignoble pour des moments tout simplement magiques sur les routes du vin ou au fond des caves.

 

J’essaie de me perfectionner dans l’art compliqué de la dégustation dans le seul but de mieux comprendre et mieux pouvoir apprécier tous les vins.

Mes avis et mes appréciations sont totalement subjectifs : une dégustation purement organoleptique ne me procure qu’un plaisir incomplet.

Quand j’ouvre une bouteille de vin, j’aime pouvoir y associer le visage du vigneron qui l’a fait naître, j’aime connaître les secrets de son terroir, j’aime avoir plein d’images et de souvenirs associés à ce liquide blanc ou rouge qui brille dans mon verre.

 

Merci à tous ceux qui viennent me rendre visite.

@+

Recherche

Archives