Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2010 5 12 /11 /novembre /2010 08:42




Les vendanges sont terminées et les cuvées fermentent tranquillement dans la cave…profitant de ce retour au calme après le stress généré par ce millésime complexe, Jean-Marie Bechtold a donc décidé d’organiser une nouvelle soirée de dégustation vins-fromages.
C’est ainsi que nous nous retrouvons avec une trentaine de convives dans le caveau de dégustation du domaine pour tester des accords gastronomiques entre des vins d’Alsace et quelques unes des innombrables variétés fromagères de notre pays.
Les fromages proviennent des caves de l’affineur strasbourgeois Tourette ; il ont été sélectionnés par un maître fromager qui participe à l’animation de cette soirée.

 

3

Le maître fromager en pleine leçon.


Les vins provenant du domaine Bechtold ont été sélectionnés pour donner la réplique à une superbe série de 13 fromages accompagnée de pains paysans au levain, au céréales et au seigle.


Pour l’apéritif :

Crémant Brut : le nez est discret et agréable, avec une belle complexité (froment, croûte de pain, citron…), en bouche la bulle est fine mais abondante, l’équilibre entre rondeur et fraîcheur est très gourmand et la finale est longue.
Chardonnays et pinots noirs de 2008 à parts égales composent ce crémant original mais très réussi.


Muscat Obere Hund 2009 : le nez est discret et très fin sur un registre floral (sureau, fleurs printanières), l’attaque en bouche est assez ronde mais l’équilibre se construit progressivement grâce à une belle présence saline qui s’impose pleinement en finale.
Un peu plus rond qu’en 2008 (mon muscat coup de cœur pour ce millésime), ce vin délicatement aromatique, se démarque par une présence en bouche charnue et équilibrée.
 

2


Pour la ronde fromagère :


1 

Une ronde bien appétissante…



Klevner 2009 : le nez est frais et agréable sur le fruit (raisin frais), l’équilibre en bouche est simple mais convivial avec sa rondeur confortable et sa structure bien juteuse.

 


4 


Servi avec le Fleur de Selles, la Bonde de gâtine et le Pérail brebis ce vin était moyennement à son aise : un gras trop présent (0g de SR mais malo faite) n’a pas permis à ce pinot blanc d’offrir un contrepoint souhaité à ces 3 premiers fromages. Ceci dit, c’est un très beau vin plaisir à boire pour lui-même…

 


Riesling Grand Cru Engelberg 2008 : le nez est pur et racé sur le citron, la pierre, la craie, la bouche est précise avec une structure verticale mais sans tension extrême, la finale est longue soutenue par une acidité bien mûre et de délicats arômes de pamplemousse.


 p 006



Un vin magnifique qui s’est senti parfaitement à l’aise avec un Gaperon fermier et un Pavin d’Auvergne, mais qui a également fait merveille avec les chèvres et brebis de la première série…


Pinot Noir Obere Hund 2008 : le nez est discret, un léger fumé et quelques touches épicées, la bouche allie finesse et gourmandise avec une trame tannique soyeuse et un fruité qui se révèle peu à peu. La finale est acidulée et très légèrement perlante.

 

 

p 007

 

Ce pinot noir très séduisant qui a eu la délicate mission de s’accorder avec un Camembert au lait cru moulé main s’en est tiré avec les honneurs grâce à ses tanins et à la touche de CO2.
Ceci dit, le crémant de l’apéritif, a fait bien meilleure figure face à ce fromage toujours très difficile à accorder… une piste à explorer.

 
Pinot Gris Cuvée Joseph 2008 : le fruité fin et précis s’affirme avec l’oxygénation et complète les notes délicatement fumées de cette palette classique du cépage, la bouche est très belle avec une rondeur avenante, équilibrée par une acidité mûre et bien large, la finale est puissante et longue avec une très belle salinité et un retour fumé.

 

 

p 008

 

Un pinot gris de haute gastronomie avec un équilibre rond mais très digeste (moins de 10g de SR) associé à un Salers Buron et un Etivaz d’alpage ce vin a démontré son grand potentiel gastronomique. Un très bel accord !

 
Gewurztraminer Silberberg 2008 : le nez est fin et délicat sur un registre floral et un fond très épicé,  la bouche est ample, la structure est généreuse et la finale très longue laisse apparaître de belles évocations minérales derrière de puissants arômes de poivre noir.

 

p 009-copie-1

Evident face à un Munster fermier, ce très beau gewurztraminer n’a que très peu apprécié la présence du Livarot… y aurait-il un peu de chauvinisme chez ce vin ?



Riesling Sussenberg 2004 : le nez est fin et discret sur des arômes de zestes et quelques notes herbacées, la bouche est charnue, onctueuse avec une acidité fine mais profonde qui revient en finale.

 

 

p 010-copie-1

 

Légèrement marqué par le millésime mais d’une structure très généreuse ce riesling quelque peu atypique a été étonnant face à des fromages extrêmement puissants comme ce Bleu d’Auvergne ou ce Roquefort fermier très affiné
 

Pour conclure :

- Jean-Marie Bechtold fait partie de ces vignerons passionnés qui n’hésitent jamais à se mettre en quatre pour offrir aux oenophiles curieux l’occasion de compléter leur culture vinique et gastronomique. Cette soirée consacrée à l’expérimentation d’accords entre fromages et vins d’Alsace a été une belle réussite : fromages de qualité, beaux vins et quelques rencontres très réussies, le tout dans une ambiance chaleureuse et bon enfant…Bravo !

- Parmi les associations proposées je retiendrai surtout le couple parfait formé par le pinot gris et l’Etivaz, le mariage classique mais toujours réussi entre le gewurztraminer et le Munster, enfin, la surprenante synergie entre un riesling un peu évolué et légèrement moelleux et le Roquefort.

- Une fois de plus les vins d’Alsace ont prouvé leurs excellentes qualités gastronomiques… et leurs possibilités n’ont été que survolées ce soir.
Jean-Marie Bechtold a d’ailleurs déjà trouvé un nouveau thème pour une future dégustation : associer des fromages avec des rieslings en jouant sur l’âge des vins… Intéressant, non !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Vins, vignobles et vignerons.
  • : Récits liés à des rencontres viniques et oenophiliques.
  • Contact

Bonjour à tous

Amateur de vin depuis près de 30 ans et internaute intervenant sur un forum de dégustateurs depuis plusieurs années, j’ai crée ce blog pour regrouper et rendre plus accessibles mes modestes contributions consacrées à la chose vinique.

 

Mes articles parlent presque toujours de rencontres que j’ai eu l’occasion de faire grâce au vin :

rencontres avec de belles bouteilles pour le plaisir des sens et la magie de l’instant,

rencontres avec des amis partageant la même passion pour la richesse des échanges et les moments de convivialité inoubliables,

rencontres avec des vignerons et avec leur vignoble pour des moments tout simplement magiques sur les routes du vin ou au fond des caves.

 

J’essaie de me perfectionner dans l’art compliqué de la dégustation dans le seul but de mieux comprendre et mieux pouvoir apprécier tous les vins.

Mes avis et mes appréciations sont totalement subjectifs : une dégustation purement organoleptique ne me procure qu’un plaisir incomplet.

Quand j’ouvre une bouteille de vin, j’aime pouvoir y associer le visage du vigneron qui l’a fait naître, j’aime connaître les secrets de son terroir, j’aime avoir plein d’images et de souvenirs associés à ce liquide blanc ou rouge qui brille dans mon verre.

 

Merci à tous ceux qui viennent me rendre visite.

@+

Recherche

Archives