Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mars 2012 5 09 /03 /mars /2012 12:44


Comme je ne suis pas le dernier à fustiger l'intégrisme de ces pisse-froid prohibitionnistes qui interdisent toute allusion au vin dans la sphère publique pour éviter que la France ne devienne une nation d’ivrognes, je suis très heureux de constater que la BD continue de défier l'actuelle bien-pensance hygiéniste.

C’est avec un certain étonnement, mais surtout avec un grand plaisir, que j’ai parcouru le magazine « ZOO » de la FNAC, qui consacrait un long article sur cette vague de rouge et de blanc à 12° qui déferlait sur la production du neuvième art.

 

2012 0317-copie-1

 

On y parle des précurseurs mangas « Les Gouttes de Dieu » ou « Sommelier » mais aussi du succès des  « Ignorants » ou de  « Château Bordeaux » dont le tome II vient de sortir avec une intrigue qui se noue lentement, des vignettes toujours aussi soignées et un invité de marque en la personne de Michel Rolland himself...

 

2012 0317

 

 

Amis oenophiles, gardons l’espoir…tout n’est pas perdu !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

phil 11/03/2012 15:17

Et paradoxalement, je suis d'accord avec toi pour dire qu'il est triste d'ainsi cacher le vin: combien de fois, dans des films, j'essaie de lire l'étiquette. :) On nous cache la vérité. Le souci
est que si les pouvoirs publics deviennent complices de l'alcoolisme, le trou de la sécu n'est pas près de se combler et en tant que drogue, elle a déjà un droit légal à être commercialisé et
consommée ce qui n'est pas si mal.

phil 11/03/2012 15:15

Il manque la mention comme quoi le vin est dangereux pour la santé au début de la BD. Ok pour la pub, mais on fait la chasse à la cigarette. Je vous invite à vous rendre dans un service de médecine
digestive: vous verrez les ravages causés par l'alcool tout comme la cigarette au service cardio. Et ne me répondez pas: "ah, oui mais c'est que ce sont tous des gros poivrots que se torchent au
cellier des dauphins" car il est plein de bons vivants et même moins dont la dose léthale est simplement inférieure à la moyenne. Dans tous les cas, une goutte d'alcool est une goutte d'alcool. Et
l'alcool est une substance toxique et addictive. Dès lors, boire raisonnablement est une pure utopie.

giuseppe 10/03/2012 08:09

Merci pour ces document. J'apprécie aussi beaucoup ces BDs.
Permettez moi toutefois de réagir. Je n'ai absolument pas l'impression de vivre dans un pays où règne une quelconque censure sur le vin. Bien au contraire je crois évoluer à une époque et dans un
pays où:
-l'art de vivre est célébré;
-le vin est érigé au statut de produit de haute civilisation;
-son utilité au plan nutritionnel est continuellement vantée;
-le vin est le deuxième produit d'exportation après Airbus.
Je voudrais citer à titre d'exemple deux initiatives:
-la demande faite de classer les climats de Bourgogne au Patrimoine Mondial de l'UNESCO;
-le succès populaire extraordinaire des Salons des Vignerons indépendants, occasion étonnante de promotion du vin;

Ne cherchons surtout pas à l'étranger et surtout pas dans des pays n'ayant aucune tradition viti-vinicole ce que nous avons en plénitude chez nous c'est-à-dire à la fois des producteurs et des
consommateurs enthousiastes à tous les étages de la société.
A mon humble avis, la baisse globale de consommation ne provient pas de campagnes de "dénigrement" du vin (que je ne ressens pas du tout) mais du prix de ce dernier, devenu un produit de luxe pour
de nombreux foyers.

Laissons enfin le corps médical s'occuper sereinement et objectivement de notre santé afin de pouvoir déguster le plus longtemps possible (et avec modération) le jus de la treille.
Très bonne journée
Giuseppe

10/03/2012 09:24



Bonjour Guiseppe,


Merci pour ta fidélité et tes remarques fort pertinentes.


Il n'en reste pas moins qu'aujourd'hui plus que jamais, toute allusion au vin dans les médias est suspecte voire prohibée : publicité interdite, les émissons consacrées à la gastronomie
(masterchef, diner presque parfait, Petitrenaud....) ne parlent jamais de vin...


Pour ce qui est des salons des vignerons, des dégustations gratuites dans les caveaux...il faut savoir que toutes ces manifestations où on sert gratuitement de l'alcool se menacées d'interdiction
pure et simple. Pour l'instant les vignerons tiennent bon, mais pour combien de temps ???


 


@+



Présentation

  • : Vins, vignobles et vignerons.
  • : Récits liés à des rencontres viniques et oenophiliques.
  • Contact

Bonjour à tous

Amateur de vin depuis près de 30 ans et internaute intervenant sur un forum de dégustateurs depuis plusieurs années, j’ai crée ce blog pour regrouper et rendre plus accessibles mes modestes contributions consacrées à la chose vinique.

 

Mes articles parlent presque toujours de rencontres que j’ai eu l’occasion de faire grâce au vin :

rencontres avec de belles bouteilles pour le plaisir des sens et la magie de l’instant,

rencontres avec des amis partageant la même passion pour la richesse des échanges et les moments de convivialité inoubliables,

rencontres avec des vignerons et avec leur vignoble pour des moments tout simplement magiques sur les routes du vin ou au fond des caves.

 

J’essaie de me perfectionner dans l’art compliqué de la dégustation dans le seul but de mieux comprendre et mieux pouvoir apprécier tous les vins.

Mes avis et mes appréciations sont totalement subjectifs : une dégustation purement organoleptique ne me procure qu’un plaisir incomplet.

Quand j’ouvre une bouteille de vin, j’aime pouvoir y associer le visage du vigneron qui l’a fait naître, j’aime connaître les secrets de son terroir, j’aime avoir plein d’images et de souvenirs associés à ce liquide blanc ou rouge qui brille dans mon verre.

 

Merci à tous ceux qui viennent me rendre visite.

@+

Recherche

Archives