Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 17:18


Pour ma troisième journée de vendanges à Niedermorschwihr le beau temps est enfin au rendez-vous et le programme prévu par Claude et Sandrine Weinzorn se révèle particulièrement intéressant : rentrer les derniers sylvaners et les derniers chasselas, presser les rieslings du Sommerberg et bien sûr fêter la fin des vendanges 2012 !
Malgré les petites festivités prévues, on ne déroge pas pour autant aux bonnes habitudes : départ au petit matin (6H45 à Strasbourg, il fait encore bien nuit…) pour arriver à pied d’œuvre sous les premiers rayons d’un beau soleil d’automne.
 

CIMG4408Une vigne entre Katzenthal et Niedermorschwir au petit matin.


CIMG4412 Vue sur les terrassses du Sommerberg sous la lumière naissante du jour…une juste récompense pour les lève-tôt.
 

La première étape nous mène vers une parcelle de sylvaners située au bas du versant nord de la colline du Brand.

 

CIMG4413
C’est reparti…
 
CIMG4414…avec une vue splendide sur les 3 derniers amphithéâtres du Sommerberg

 

Après avoir déposé l’équipe de vendangeurs nous repartons vers la cave du domaine de l’Oriel pour effectuer le pressurage des rieslings du Sommerberg.

 

CIMG4416Cela à l’air d’un petit soin esthétique matinal par enveloppement au marc de raisin, mais en réalité c’est un exercice de contorsion pour se glisser dans le pressoir.
 
CIMG4419
Nettoyage méticuleux à grande eau.

 CIMG4420Le marc qui va partir à la distillerie.

 

Pour Claude la propreté du matériel est une véritable obsession « je consacre énormément de temps et d’énergie pour soigner mas vignes afin d’obtenir les plus beaux fruits possibles et je n’ai pas l’intention de tout gâcher avec du matériel de cave douteux… » : à chaque phase de l’élaboration des vins du domaine de l’Oriel, l’exigence est absolue !

 

 

 
CIMG4423Les raisins 2012 de la colline de l’été : de petites baies sucrées et riches en arômes.
 
CIMG4427Le deuxième amphithéâtre du Sommerberg avec les parcelles de riesling du domaine de l’Oriel


Le pressoir est programmé pour un pressurage très lent et le premier jus qui s’écoule dans la maie confirme la qualité de la vendange : près de 14° potentiels et un goût déjà très complexe où on décèle déjà une présence saline importante.

 

CIMG4425

Si, si, c’est du riesling Sommerberg !

 

CIMG4424

 Le verdict du mustimètre…14° potentiels !
 

 

Après cette opération matinale dans la cave, nous repartons à la vigne pour partager la pause-café avec les vendangeurs.


 
CIMG4428C’est quand même plus sympa sous le soleil…

 

CIMG4426 …en plus les vendangeuses de ce dernier jour sont particulièrement sexy !

 

La dernière étape nous mène au pied du Kougelhopf pour vendanger la dernière parcelle : des chasselas destinés à être livrée à la cave de Beblenheim.


 CIMG4434Les chasselas des Weinzorn au pied du Sommerberg et de la parcelle que le domaine Zind-Humbrecht prépare pour une replantation.

 

Les fruits sont magnifiques et la cueillette est particulièrement agréable…une finale toute en beauté et en facilité !

 
CIMG4431Par ici les beaux chasselas !

 CIMG4439Le dernier rang par l’ensemble des coupeurs…


CIMG4436 …pour une récolte splendide !
 
CIMG4441Dernières notes dans le cahier à spirales où Claude consigne méticuleusement toutes les données relatives à ce millésime…


CIMG4442 …mais chez les vendangeurs, la fête a déjà commencé !

CIMG4444 La belle équipe au grand complet (il manque juste le photographe !)
 
CIMG4447Apéritif festif avec crémant, muscat et pinot blanc…

 CIMG4446…et quelques feuilletés fabriqués par une autre « star » du village.

 

Claude Weinzorn a le sourire car ces vendanges qui s’annonçaient particulièrement difficiles se sont très bien terminées « on a eu très peur, mais en fin de compte, nous avons réussi à rentrer des raisins de grand qualité sur la plupart de nos parcelles ». La matière première pour réaliser de beaux vins est là, maintenant c’est dans la cave qu’il va falloir prendre les bonnes décisions.
Mais nous savons tous que le grand Claude possède une solide expérience à ce niveau (et de précieuses notes dans ses cahiers à spirale)...il ne peut que réussir !


CIMG4440 Claude et Sandrine, fatigués mais souriants…2012 sera bon au domaine de l’Oriel.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Vins, vignobles et vignerons.
  • : Récits liés à des rencontres viniques et oenophiliques.
  • Contact

Bonjour à tous

Amateur de vin depuis près de 30 ans et internaute intervenant sur un forum de dégustateurs depuis plusieurs années, j’ai crée ce blog pour regrouper et rendre plus accessibles mes modestes contributions consacrées à la chose vinique.

 

Mes articles parlent presque toujours de rencontres que j’ai eu l’occasion de faire grâce au vin :

rencontres avec de belles bouteilles pour le plaisir des sens et la magie de l’instant,

rencontres avec des amis partageant la même passion pour la richesse des échanges et les moments de convivialité inoubliables,

rencontres avec des vignerons et avec leur vignoble pour des moments tout simplement magiques sur les routes du vin ou au fond des caves.

 

J’essaie de me perfectionner dans l’art compliqué de la dégustation dans le seul but de mieux comprendre et mieux pouvoir apprécier tous les vins.

Mes avis et mes appréciations sont totalement subjectifs : une dégustation purement organoleptique ne me procure qu’un plaisir incomplet.

Quand j’ouvre une bouteille de vin, j’aime pouvoir y associer le visage du vigneron qui l’a fait naître, j’aime connaître les secrets de son terroir, j’aime avoir plein d’images et de souvenirs associés à ce liquide blanc ou rouge qui brille dans mon verre.

 

Merci à tous ceux qui viennent me rendre visite.

@+

Recherche

Archives