Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 août 2010 4 05 /08 /août /2010 10:32

 



Comme l’année précédente, nous nous retrouvons en famille pour un séjour estival dans cette Ardèche méridionale que nous apprécions particulièrement, pour ses paysages, ses villages, son ambiance et, bien évidemment, ses vins.


Jérôme Mazel fait partie de cette génération montante de jeunes vignerons qui ont envie de faire leurs vins en tirant le meilleur parti des beaux terroirs ardéchois.
Il a récupéré 5,5 hectares de vignes sur le patrimoine viticole de son père, coopérateur à la cave des Vignerons Ardéchois à Ruoms : « il bichonne de très belles parcelles situées en hauteur au dessus de Pradons » me confieront fièrement les parents de Jérôme.
 

Ces parcelles sont exposées nord/nord-est sur des terrains argilo-marneux.

 


p 027
Les vignes de Jérôme Mazel, entre genévriers et chênes sur les hauteurs de Pradons

 

 

Pour limiter les traitements à leur strict minimum, il passe beaucoup de temps dans ses vignes afin de garantir naturellement les conditions d’un état sanitaire impeccable.

 

p 029
Les vignes sont labourées 1 rang sur 2.

 

 

 

En ce moment c’est l’époque des vendanges vertes « 4 à 6 grappes par pied selon la vigueur de la plante, cela permet à la vigne de trouver son équilibre ».

 

p 030

 

 

 

Les vendanges exclusivement manuelles se déroulent en général fin août et la récolte des viogniers destinés à produire la cuvée moelleuse a lieu fin septembre.
Sauf pour les rosés, l’élevage des vins se fait en barrique : 8 mois pour les viogniers et la cuvée Cœur de Pierre à dominante grenache, autour de 12 mois pour les autres.


 
p 023
Le chai à barriques avec l’entrée d’un souterrain qui assure une climatisation naturelle… mais qui va être aménagée prochainement en caveau de dégustation.

 

p 024

 

Il vend sa production à une clientèle de passage dans son caveau ouvert quotidiennement à partir de 18 heures ou dans le point de vente tenu par ses parents, où on trouve aussi des légumes du jardin et d’excellents fromages de chèvre de la Ferme des Divols (une exploitation hautement recommandable située sur les hauteurs de Beaulieu).

 

Photo 002-copie-2

 
Après une journée de travail à la vigne, Jérôme fait découvrir ses vins aux clients de passage.

 

Sa gamme comporte 3 vins blancs, 2 rosés et 3 rouges d’appellation VDP des Coteaux de l’Ardèche. En cette mi-juillet, 2 cuvées sont déjà épuisées : Alter Ego 2008 (100% chardonnay) et Magie Noire 2008 (100% syrah). Il a aussi produit une cuvée confidentielle de vin Nature, dont j’ai récupéré un flacon (merci Cyril) mais que je n’ai pas encore dégusté.

Odyssée 2009 (100% viognier) : le nez est fin et délicat sur un registre floral (violette), la bouche est équilibrée avec une belle richesse aromatique et une nervosité tout à fait réjouissante, la finale est un peu chaude mais reste digeste.
Au pays des viogniers souvent explosifs au nez et désespérément plats en bouche, ce vin se démarque nettement avec sa structure solide et sa profondeur aromatique. Une très belle réussite !

Equinoxe 2009 (100% viognier en surmaturité) : le profil aromatique est plus opulent avec de puissantes notes de fruits mûrs (banane, abricot) et de miel qui cachent quelque peu le côté floral propre à ce cépage, la bouche possède un joli gras, la moelleux est évident mais sans excès de lourdeur, la finale est un peu vanillée et de belle longueur.
Issu de raisins surmuris et passerillés ce viognier doux et suave se laisse vraiment boire avec facilité. Gourmands gourmandes à vos verres !

Ribambelle 2009 (grenache, syrah, merlot et quelques autres…) : les fruits rouges défilent dans cette palette aromatique fraîche et fringante, la bouche est gouleyante et pleine de gourmandise.
Une ribambelle de cépages pour une ribambelle d’arômes… le tout pour enchanter les repas d’été. Un must pour estivant assoiffé.

Chamboultou 2009 (dominante grenache) : le nez s’exprime avec un fruit très charmeur (fraise, framboise) et quelques notes de bonbon anglais, la bouche est riche, le moelleux est perceptible mais l’équilibre reste digeste et friand.
Un rosé de fruit et de douceur qui est conçu pour séduire sans tomber dans la démonstration excessive. Hélas pour vous, j’ai acheté le dernier carton il y a quelques jours… hélas pour moi, il est déjà vide !

Corps et Âme 2008 (80% de merlot + 20% de syrah) : le nez est complexe sur les fruits noirs, la violette et les épices, la bouche est riche avec une belle trame tannique qui soutient une finale bien longue.
Une cuvée très marquée par le merlot mûr qui se laisse déjà appréhender facilement mais qui ne donne pas encore toute sa mesure à l’heure actuelle. Patience !

Cœur de Pierre 2009 (90% de grenache + 10% de merlot) : le nez est ouvert, intense et complexe avec des arômes de cerise à l’eau de vie, de noyau et d’épices douces, la bouche est charnue, structurée, avec un fruit croquant et une finale bien épicée.
Un assemblage largement dominé par le grenache, non filtré et élevé 8 mois en barriques : voici le rouge de l’été, légèrement rafraîchi il se goûte parfaitement aujourd’hui !

 

 

Pour conclure :

- Repéré par mon ami Cyril (grand spécialiste es vins d’Ardèche), Jérôme Mazel peut être considéré comme un très jeune vigneron, puisque 2009 n’est que son troisième millésime. Mais ne vous y trompez pas, avec sa passion inaltérable pour son métier et sa maîtrise grandissante de tous les processus de conception du vin, je pense que ce vigneron s’imposera comme une référence dans la région.
Il a choisi de limiter sa surface de production et de conduire sa vigne pour contrôler sévèrement les rendements (autour de 20 hl/ha) : c’est le prix qu’il est prêt à payer pour pouvoir travailler le plus proprement possible en restant maître de la qualité de ses vins. Bravo !

- Les vins de Jérôme Mazel possèdent de très belles expressions aromatiques et des structures bien équilibrées avec des sensations olfactives et gustatives en harmonie : des personnalités festives mais toujours cohérentes, des vins plaisir à savourer sans modération…A la bonne votre !

 

p 026

 

Vigne, chênes et genévriers et au loin le Cirque des Gens… comment ne pas tomber sous le charme de cette région !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Vins, vignobles et vignerons.
  • : Récits liés à des rencontres viniques et oenophiliques.
  • Contact

Bonjour à tous

Amateur de vin depuis près de 30 ans et internaute intervenant sur un forum de dégustateurs depuis plusieurs années, j’ai crée ce blog pour regrouper et rendre plus accessibles mes modestes contributions consacrées à la chose vinique.

 

Mes articles parlent presque toujours de rencontres que j’ai eu l’occasion de faire grâce au vin :

rencontres avec de belles bouteilles pour le plaisir des sens et la magie de l’instant,

rencontres avec des amis partageant la même passion pour la richesse des échanges et les moments de convivialité inoubliables,

rencontres avec des vignerons et avec leur vignoble pour des moments tout simplement magiques sur les routes du vin ou au fond des caves.

 

J’essaie de me perfectionner dans l’art compliqué de la dégustation dans le seul but de mieux comprendre et mieux pouvoir apprécier tous les vins.

Mes avis et mes appréciations sont totalement subjectifs : une dégustation purement organoleptique ne me procure qu’un plaisir incomplet.

Quand j’ouvre une bouteille de vin, j’aime pouvoir y associer le visage du vigneron qui l’a fait naître, j’aime connaître les secrets de son terroir, j’aime avoir plein d’images et de souvenirs associés à ce liquide blanc ou rouge qui brille dans mon verre.

 

Merci à tous ceux qui viennent me rendre visite.

@+

Recherche

Archives