Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 octobre 2009 6 03 /10 /octobre /2009 17:03

Une récente enquête sur un site national de dégustateurs de vins nous proposait de parler des plus beaux vins de Bordeaux que nous avions dégusté jusqu'à aujourd'hui...Voici ma réponse :

Choisir le meilleur souvenir de rencontre avec une bouteille de Bordeaux… mission impossible !

Vu mon grand âge (ça c’est pour éviter que les mauvaises langues ne me le rappellent) la quantité de bonnes choses dégustées devient trop importante pour en extraire une hiérarchie pertinente.

Malgré tout, il y a certains flacons que je garde toujours en mémoire….
Ce sont ceux dont la dégustation m’a entraîné dans le monde de l’oenophilie, que je n’ai jamais plus quitté depuis.

Il y a eu tout d’abord ces quilles d’anthologies bradées par un restaurateur qui voulait se débarrasser d’un stock de bouteilles trop important à ses yeux. C’était au début des années 80… je me suis dévoué corps et âme !


Peut-être le plus grand souvenir de Bordeaux à ce jour…


…et deux mythes que je pensais inaccessibles..


En 1983, il y a eu ma première visite dans le Bordelais et la rencontre inoubliable avec le truculent Henri Dubosq.

 
Superbe bouteille liée à une belle rencontre…



Enfin, un des premiers cadeaux viniques de mon épouse… dégusté après une journée de ski dans les Alpes...au sommet tout naturellement !


Grandiose !

@+
Repost 0
27 septembre 2009 7 27 /09 /septembre /2009 10:14


Une bouteille offerte par un ami, trouvée dans une cave au cours d’un déménagement…



Je ne connais pas du tout, je ne sais pas si c’est encore buvable mais c’est le millésime de Madame (mais ça reste entre nous…) et ce sera l’occasion d’aller tâter un vieux chardonnay…


@+
Repost 0
11 août 2009 2 11 /08 /août /2009 10:33


Dernières nouvelles du vignoble alsacien par Christophe Schneider de l'INRA dans la revue "Les vins d'Alsace" d'août 2009 :

- 2009 se présente comme un millésime précoce : l'ouverture prévisible des vendanges se situe au tout début septembre pour les crémants et vers le 10 pour les vins tranquilles.

- la prévision de récolte 2009 pour l'Alsace se monte à 1.100.000 hectolitres soit un rendement moyen de 71hl/ha.
Le volume est en baisse par rapport à 2008 et plus généralement en diminution sensible par rapport aux dernières années (excepté 2003). Le poids moyen d'une baie est dans la moyenne inter-annuelle mais le nombre de baie par grappe et le nombre de grappes par souche sont en nette diminution sur la plupart des cépages.

- l'état sanitaire est satisfaisant (mildiou et oïdium maîtrisés mais quelques apparitions de pourriture grise), le rapport feuilles/fruits est particulièrement favorable à l'obtention d'une très belle matière première.
Le millésime 2009 se présente à ce jour avec un potentiel qualitatif très élevé, voire exceptionnel.

Vous pouvez commencer à mettre des sous dans votre tirelire...
A bon entendeur salut.
Repost 0
2 août 2009 7 02 /08 /août /2009 23:58
Je viens de retrouver, par hasard, le numéro spécial vins du Point (automne 2008) et j’ai relu le papier de Jacques Dupont intitulé « Adresse à ceux qui font les lois ».

Les faits décrits par ce journaliste au début de cet article m’ont vraiment étonné.
J’ai donc décidé de vérifier par moi-même les dires de Jacques Dupont en me rendant sur le site orlandowines.com (des vins australiens produits par Pernod-Ricard). Effectivement, comme pour le journaliste du Point, mon accès au site a été refusé lorsque j’ai décliné ma nationalité française.
“Sorry. By law of your country you are not permitted to wiew the content of this site”

 GRRR !!!

Je suis pourtant un adulte responsable, un amateur de vin averti…!
Rien à faire, j’ai dû me faire passer pour un angolais (je compte sur votre discrétion pour cette usurpation de nationalité) pour pouvoir accéder à ce site…qui ne présente d’ailleurs que peu d’intérêt à vrai dire.

Mais le fait est bien réel : la loi française censure un contenu parlant de vin sur le net !
Rassurez vous, il n’y a pas que la France qui protège ainsi ses citoyens des ravages de l’alcool, d’autres grandes démocraties font de même : l’Irak, l’Iran, l’Afghanistan et la Jordanie…

AIE !

Mais dans quel pays vivons nous B….L ? Je vous le demande… !

Pour ma part j’ai juste envie de faire un gros bras d’honneur :

-    Aux prohibitionnistes incultes qui, visiblement, n’ont rien compris à la nature humaine et n’ont rien retenu des leçons de l’histoire récente.

-    Aux talibans modernes qui pensent qu’une existence d’ascète laborieux constitue le seul mode de vie respectable.

-    Aux pseudo-scientifiques néo-hygiénistes qui fondent leurs théories fumeuses sur la généralisation, le syllogisme et les statistiques tronquées, pour prôner l’abstinence et culpabiliser tout ceux qui mettent la société en péril en goûtant un peu de vin de temps à autre.

Et pour terminer je ferai un geste héroïque d’autodestruction, en levant  mon verre à votre santé !

@+
Repost 0
12 juin 2009 5 12 /06 /juin /2009 17:26



Après deux échecs cuisants et humiliants sur l’Altenberg de Wolxheim, ma persévérance a été récompensée et mes recherches enfin été couronnée de succès :

J’AI TROUVE LES FAMEUSES ORCHIDEES DU VIGNOBLE ALSACIEN !

Ceci dit, c’est dans le Haut-Rhin, au sommet du Grasberg que j’ai découvert ces fleurs magnifiques.
A croire que les Haut-Rhinoises sont moins farouches que les Bas-Rhinoises…!


  Le Grasberg, une colline entre Rorschwihr et Bergheim, un petit paradis pour botanistes.


 
 


 

Des « Ophrys abeille » en plein floraison…on ne peut qu’admirer et se taire

Une magnifique promenade à faire au dessus des vignes des Grands Crus Kanzlerberg et Altenberg de Bergheim…juste avant de redescendre par l’ancienne carrière de gypse pour goûter les vins de Sylvie Spielmann.

Repost 0
3 juin 2009 3 03 /06 /juin /2009 00:07


Deuxième visite sur la colline du Horn à Wolxheim, une nouvelle belle ballade à vélo le long du canal de la Bruche et une nouvelle déconvenue : toujours pas d’orchidées en vue.
A croire que ces fleurs réservent leurs charmes aux promeneurs locaux…

Passé cette première déception j’ai quand même profité de l’exceptionnelle luminosité de ce dimanche de Pentecôte pour quelques belles photos.


 
La chapelle Saint Denis vue de l’Altenberg


 
Les multiples couleurs de la pelouse du Horn
 


La cathédrale de Strasbourg vue de la colline du Horn


Repost 0
28 mai 2009 4 28 /05 /mai /2009 23:21



Si certaines cuvées de la maison Zoeller de Wolxheim s’appellent « Ochidées » ce n’est pas vraiment le fruit du hasard. En effet, au dessus des vignes sur la colline du Horn on trouve une espèce assez de cette prestigieuse famille végétale.
L’Altenberg de Wolxheim est vraiment un terroir particulier !
Il y a quelques jours, Bruno Schloegel me prévient qu’il vient d’en voir en fleurs juste derrière la statue du Sacré Cœur.
Il ne m’en faut pas plus pour enfourcher mon vaillant destrier à pédales et partir le long du fameux canal de la Bruche vers Wolxheim.
Il fait très beau, le chemin est plat et bien ombragé, c’est dimanche…la vie est belle !


Le long du canal de la Bruche...


Après une petite heure de plat suivie de la terrible ascension de ce Ventoux alsacien (d’accord, ça ne monte pas trop, et ça dure 1km…mais pour un gros comme moi, c’est une prouesse !), me voici à pied d’œuvre derrière la silhouette dorée du protecteur du cru…


La pelouse au sommet du Horn

Hélas, l’indigence de mes connaissances en botanique face à la profusion de fleurs de toutes sortes me laisse un peu dubitatif…pour ne pas dire complètement perdu.
Après de longues minutes à plat ventre, je trouve enfin le spécimen convoité :


 
Je demande confirmation par mail à Bruno Schloegel…
Raté c’est du sainfoin…
Pour les vraies orchidées, il va falloir que j’y retourne, avec cette fois ci les photos prises par Bruno au même endroit il y a quelques jours, pour me guider.
Deuxième essai…dimanche prochain !

                

 
ça a quand même une autre tête les vraies orchidées…


Conclusion : il faut se rendre à l’évidence, la fréquentation de forums sur internet et la réalisation de mon blog ont eu raison de mon tempérament de vieux un picoleur solitaire et sédentaire…
Me voilà devenu un dégustateur qui prend des notes sur ce qu’il boit, un VTTiste arpenteur de chemins viticoles (ceux qui me connaissent, comprendront aisément les efforts qu’un morphotype comme le mien doit consentir pour monter une côte..), un apprenti géologue, botaniste, historien…

Tout ça parce que j’ai du plaisir à partager mes expériences avec vous.
Eh bien merci à tous…tout simplement !

NB : ces vues sont prises au printemps et sans trucage dans cette Alsace où tant de personnes hésitent à venir séjourner parce qu’il y fait trop froid ou trop humide…

Amis oenophiles n’hésitez plus, je vous attends le verre à la main

Repost 0
9 mai 2009 6 09 /05 /mai /2009 00:02


Toujours rien à voir avec le vin...
mais cet artiste me coupe le souffle à chaque fois que je le vois peindre.

C'est presque de la magie mais c'est surtout d'une poésie absolue. Si l'aventure émotionnelle vous tente...
suivez moi ICI
@+

Pierre

Repost 0
8 mai 2009 5 08 /05 /mai /2009 23:47

Ne cherchez pas de rapport avec le vin.
Ne pensez pas que j'entreprends une reconversion dans le monde de la danse...
mais régalez vous tout simplement.
C'est vivifiant et tellement plein d'humanité, moi ça me fiche une patate d'enfer
Alors suivez moi ICI

@+

Pierre
Repost 0
16 mars 2009 1 16 /03 /mars /2009 23:42

Je ne peux résister à l'envie de vous envoyer vers un texte publié par un oenophile sur le site degustateurs.com, au sujet de la disparition de l'un des derniers grands princes de la chanson française.

C'est très beau... on dirait du Bashung 

 


clic

Repost 0

Présentation

  • : Vins, vignobles et vignerons.
  • : Récits liés à des rencontres viniques et oenophiliques.
  • Contact

Bonjour à tous

Amateur de vin depuis près de 30 ans et internaute intervenant sur un forum de dégustateurs depuis plusieurs années, j’ai crée ce blog pour regrouper et rendre plus accessibles mes modestes contributions consacrées à la chose vinique.

 

Mes articles parlent presque toujours de rencontres que j’ai eu l’occasion de faire grâce au vin :

rencontres avec de belles bouteilles pour le plaisir des sens et la magie de l’instant,

rencontres avec des amis partageant la même passion pour la richesse des échanges et les moments de convivialité inoubliables,

rencontres avec des vignerons et avec leur vignoble pour des moments tout simplement magiques sur les routes du vin ou au fond des caves.

 

J’essaie de me perfectionner dans l’art compliqué de la dégustation dans le seul but de mieux comprendre et mieux pouvoir apprécier tous les vins.

Mes avis et mes appréciations sont totalement subjectifs : une dégustation purement organoleptique ne me procure qu’un plaisir incomplet.

Quand j’ouvre une bouteille de vin, j’aime pouvoir y associer le visage du vigneron qui l’a fait naître, j’aime connaître les secrets de son terroir, j’aime avoir plein d’images et de souvenirs associés à ce liquide blanc ou rouge qui brille dans mon verre.

 

Merci à tous ceux qui viennent me rendre visite.

@+

Recherche

Archives